Vampire Knight Rpg v2
    Bienvenue au sein de l'Académie Cross ~
    Si tu es déjà parmi nous, connecte toi !
    Et si tu es nouveau, n'hésite pas à t'inscrire, nous t'attendons ♥️

Vampire Knight Rpg v2

La Version 2 du Forum Vampire Knight Rpg !
 

Partagez | 
 

 Echapper aux groupies [Fermé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kentô Nakamura

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/06/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Echapper aux groupies [Fermé]   Jeu 23 Juin - 16:20


    Kentô regarda derrière lui. Ca lui faisait toujours bizarre de ne pas avoir dans son dos deux ou trois filles qui le suivaient comme un petit chien, mais ça faisait du bien de temps en temps. Il s'était faufilé hors de l'académie tôt le matin, ayant soudainement envie de passer une journée en tête à tête avec lui-même. C'était l'anniversaire de son frère aujourd'hui, il avait envie de pouvoir penser à lui tranquillement, sans qu'on lui demande toutes les trente secondes pourquoi il souriait bêtement. Il sortait du magasin de musique, où il avait l'habitude de trainer le week-end pour jouer un peu de Piano. Quand le magasin avait commencé à se remplir en début d'après midi, il avait décidé d'aller faire un tour à la piscine.
    Quoi de mieux pour se rafraichir par ce temps estival ?

    Comme on était un Lundi (oui il séchait les cours), il n'y avait pas grand monde, et ce n'était pas pour lui déplaire ! A part un ou deux papy et un petit groupe de collégien, les bassins étaient même presque désert. La pelouse et le bassin extérieur aussi. Prenant sa serviette et son casque, il alla se caler sous un arbre. Il était déjà assez bronzé pour la saison. Il était allé pas mal à la piscine, acceptant toutes les invitations que les filles lui faisaient. Il les laissaient baver sur son corps deux ou trois heures, puis les amenaient dans le love hôtel situé dans un petit bâtiment du centre ville. C'était en quelque sorte sa compensation.
    Aujourd'hui pas de sexe à l'horizon, sauf s'il voulait devenir Gérontophile et se taper une petite vieille. Ou une collégienne mais c'était légèrement de la pédophilie à ce stade là (Quoi qu'il l'ai déjà fait). En ce moment il avait une préférence pour les filles de son âge, c'était plus facile à avoir dans l'Académie. (Il fantasmait sur la petite chargée de discipline, mais les yeux meurtriers de son ami aux cheveux blancs suffisait à le tenir légèrement à distance).

    De toute façon, il ne venait pas ici pour trouver une fille à déshabiller aujourd'hui. Il s'allongea et regarda le ciel , laissant ses yeux dériver sur la forme des nuages. Voilà 20 ans que son frère a vu le jour. Et 18 ans qu'il peut partager avec lui à peu près tout ce qui existe. Qu'aurait-il fait sans son frère ? Kentô caressa son tatouage sur le bras droit et prit son casque et son Ipod, mettant la première playlist qui venait.
    C'était la première fois qu'il n'était pas avec son frère pour son anniversaire. Ses parents avaient refusés qu'il quitte l'Académie et fasse tout le chemin pour revenir dans leur village. De toute façon Seiji était resté sur Tokyo avec sa petite amie, ne pouvant pas non plus louper les cours à l'université. Kentô eut encore un sourire, connaissant son frère, sa copine allait devoir être en forme ce soir.

    Se levant, Kentô rangea son Ipod dans son sac et se dirigea vers le bassin extérieur. Plongeant avec agilité et sans aucune goutte, il fit quelques longueurs, pendant 20 bonnes minutes. Le groupe de collégien arriva alors dans le bassin, éclaboussant de partout et prenant toute la place. Énervé de ne pouvoir nager comme il voulait, Kentô sortit comme un roi de la piscine, passant sa main dans ses cheveux d'un air négligé comme il savait si bien le faire et regardant une des filles du groupe avec un sourire charmeur (Chassez le naturel, il revient au galop). Revenant vers sa serviette, il s'allongea à nouveau, au soleil cette fois pour sécher. Il ferma les yeux et ne bougea plus, se laissant bercer par le bruit du groupe de collégien. Il pouvait entendre leurs conversations, chose qu'ils semblaient ignorer. Les trois quatre filles du groupe discutaient sur lui, une d'entre elle se pâmant d'avoir eu un sourire et les autres mourant de jalousie. Il avait l'impression d'entendre ce discours des dizaines de fois par jours, et il adorait ça. Sinon il n'aurait pas fait son plus beau sourire à seulement une d'entre elle. Il les recroiseraient peut être un jour, dans ce cas il irait voir la fille et lui proposerait d'aller dans l'hotel, elle accepterait à coup sur. Il essayerait bien à nouveau la chambre à thème SM, il faudrait qu'il propose à une des filles de l'académie. Ou la chambre à miroir aussi, qu'il puisse mater l'arrière train de celle qu'il avait amené en même temps.

    Au bout d'une heure, le groupe de collégien s'en alla. Il devait être environ 16 heures. Kentô décida de faire quelques longueurs avant de retourner à l'Académie. Se levant, il se dirigea vers le bassin. Une jeune fille y nageait déjà, si la mémoire de Kentô était bonne elle était à l'Académie, mais il ne se l'était jamais tapé.
    Ca faisait une bonne occasion de faire connaissance, et puis elle était mignonne.
    Pour l'instant, il voulait surtout nager, sans faire vraiment attention à elle, il fit quelques longueurs, mettant en avant ses muscles saillant et son corps parfait


Dernière édition par Kentô Nakamura le Ven 24 Juin - 18:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaska Alehandra
Mestʹ Printsessy ♣
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 22

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Echapper aux groupies [Fermé]   Jeu 23 Juin - 20:26

    Les cours de l'après-midi avaient été annulés en raison de l'absence du professeur de mathématiques. Ce dernier, avec l'arrivée de l'été, avait eu l'excellente idée d'aller se baigner. Mais le bord de la piscine étant glissant, il avait réussi à glisser et tomber et s'éclater l'entre-jambe sur le bord en béton. Résultat : arrêt cardiaque. C'était qu'il se faisait vieux ce petit homme ! Alaska, dans toute sa splendeur, avait alors proposé à ses amies un tour à la piscine pour faire passer le temps. Et elle ne reçut que des regards qui lui firent comprendre clairement qu'elle irait seule. Ce n'était pas de sa faute si elle était surdouée et qu'elle n'avait pas besoin de réviser ! La demoiselle les planta là et courut dans sa chambre d'internat pour ôter son uniforme scolaire au profit d'une petite robe verte comme ses yeux, serrée à la taille par une ceinture noire. Elle s'attacha les cheveux en un chignon mal fait pour avoir moins chaud, enleva ses fausses lunettes et enfila des ballerines avant de quitter sa chambre, maillot et serviette sous le bras.

    Dehors la chaleur était étouffante. Les seuls moments de répits qu'Alaska eut jusqu'à ce qu'elle arrive fut les endroits d'ombre où les rares moments où une petite brise fit voleter sa robe. Quand enfin elle arriva dans son oasis, elle fut agréablement surprise de constater qu'il n'y avait presque personne. Des vieux glaireux, des collégiens piailleurs et ... Ô désespoir, un beau gosse de la day-class de deux ans plus âgé qu'elle. Il se faisait plus de filles à lui seul que tous les garçons de la Night-class ! La demoiselle hésita quelques instants à faire demi-tour et se dit que son envie de se baigner était plus forte que tous les casse-couilles du monde. Alaska paya sa place et fila se changer dans une cabine. Elle enfila son maillot de bain. Il était composé d'un haut sans bretelles et d'un bas classique avec une sorte de ceinture verte fermée en un nœud. Laissant ses cheveux attachés négligemment elle sortit de la cabine et ignora royalement les sifflements des petits collégiens qui avaient enfin l'occasion de voir une poitrine plus grosse que le petit 75 A de leurs camarades féminins.

    Elle chercha un coin tranquille où elle ne se ferait pas éclabousser par les gamins en rûte et les gamines hystériques à la vue de l'autre vantard de ... C'était quoi son nom déjà ? A vrai dire le prénom des élèves populaires de l'Académie ne l'intéressaient guère. Après tout s'intéressaient-ils aux prénoms des petites gens dans son genre ? Non. Il fallait être drôlement superficiel donc pour que ça aille dans un sens et pas dans l'autre. Un amour impossible digne d'un livre, où l'on ressentait plus de douleur que de bonheur. Juste pour être comme les autres. Juste pour égayer sa vie, comme si un regard rapide et indifférent de l'être aimé représentait quelque chose. Lui ne vous avait pas vu, juste survolé du regard. Voilà pourquoi Alaska se moquait des gens soit disant supérieurs. Attendant que les jeunes arrêtent de monopoliser la piscine et afin d'éviter les mains baladeuses, elle attendit qu'ils s'en aillent. Ce qui tarda à arriver. Elle s'endormit et bronza.

    Un silence de mort la réveilla. Car oui Alaska était étrange, et ce n'était pas le bruit mais le silence qui la réveillait. Mais là n'était pas le sujet. Ouvrant péniblement un œil, puis l'autre, elle vit les collégiens sortir de la piscine et soupira de plaisir. Enfin de la tranquillité ! Se levant avec peine elle s'assit au bord de l'eau et trempa un pied avant de soupirer d'aise. Le soleil avait réchauffé l'eau toute la journée durant et celle-ci était à une température tout à fait respectable à présent. Peu à peu elle mouilla tout son corps mais ne mit pas la tête sous l'eau. Pas qu'elle ait peur pour sa coiffure non mais ... En fait si, elle avait peur pour sa coiffure. Elle finirait par aller sous l'eau, avec un peu de courage. Elle nagea à reculons, perdue dans ses pensées. Sa route fut barrée par un autre corps. Le choc la fit sortir de ses pensées et elle analysa la situation aussi rapidement que le font les surdoués : torse mais pas de poitrine, individu masculin, trop ferme pour être celle d'un vieux donc jeune et il n'y avait personne d'autre que le mec de la day-class. C'était donc lui ... Alaska esquissa une grimace d'effroi et se retourna :

    " Excuse-moi je n'ai pas fait exprès ! "


    Avalant sa salive difficilement, elle le contourna sans un regard de plus pour lui et continua à nager. Il fallait avouer que de près il était vachement imposant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kentô Nakamura

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/06/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Echapper aux groupies [Fermé]   Jeu 23 Juin - 20:48


    Alors qu'il nageait tranquillement mais avec puissance, Kentô sentit un corps étranger le heurter. Sortant la tête de l'eau et secouant ses cheveux noirs, qui prenaient de magnifiques reflets bleutés sous le soleil de l'été, il regarda à qui il avait à faire.
    De toute façon il n'avait pas le choix, qui pourrait être arrivé dans la piscine en quelques secondes ? Le groupe de collégien était parti, il ne restait que la jeune fille de l'Académie avec une splendide poitrine.

    Baissant la tête, il rencontra tout juste celle de la jeune fille, qui se tenait dos à lui. Elle s'écarta bien vite et esquissa une grimace de dégout. Il eut un sourire et s'écarta aussi, n'ayant qu'un court regard vers la poitrine généreuse de la jeune fille. Secouant sa tête en passant sa main dans ses cheveux, il dit d'une voix grave :
    - Fait plus attention la prochaine fois, Alaska.

    Oui, il connaissait son nom. Après un petit effort de mémoire il s'était rappelé d'elle. En même temps elle avait un prénom étrange. Il aimait bien. Mais elle ne lui tournait pas autour, donc il n'allait pas la mettre dans son lit tout de suite. Pour l'instant il préférait les proies faciles, le sexe était une des seules choses qui le motivait, il ne voulait pas s'encombrer avec le jeu de la séduction et tout ce qu'une fille à peu près normale et non complètement débile et sans cerveau demande.
    Cette fille avait l'air un peu plus intelligente et réfléchie que les autres, sans que ça lui déplaise, il n'allait pas essayer tout de suite quelque chose avec elle. Il y reviendrait sûrement quand il se serait tapé toutes les autres filles du lycée qu'il pouvait séduire en moins de 5 minutes. Pourquoi passer des semaines à séduire une femme si c'est pour la jeter deux heures après ?

    Sa séance de nage ayant été abrégée, Kentô décida de rentrer à l'Académie, il dirait qu'il était malade et qu'il n'a pas pu quitter sa chambre de la journée. Il le faisait souvent, personne n'allait vérifier. Il faisait une petite mine devant l'infirmière (qu'il avait déjà mit dans son lit) et elle lui faisait un certificat.
    Sortant de la piscine en faisant saillir ses muscles, il retourna prendre sa serviette de sa démarche sportive et aérée, sans même un regard pour la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Echapper aux groupies [Fermé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Echapper aux groupies [Fermé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Vol pour cause de portes non fermées
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Cœur ouvert, cadenas fermé ♫
» Aprilia rpg [Forum fermé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Rpg v2 :: La ville :: Centre ville :: Piscine municipale-