Vampire Knight Rpg v2
    Bienvenue au sein de l'Académie Cross ~
    Si tu es déjà parmi nous, connecte toi !
    Et si tu es nouveau, n'hésite pas à t'inscrire, nous t'attendons ♥️

Vampire Knight Rpg v2

La Version 2 du Forum Vampire Knight Rpg !
 

Partagez | 
 

 Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaska Alehandra
Mestʹ Printsessy ♣
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 22

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Dim 20 Fév - 9:39

    Le mercredi après-midi, tout le monde avait besoin de travailler. J'étais une des seules à profiter de ce temps libre pour me reposer. Quoi que, me reposer, je le faisais au quotidien. Là où tout le monde avait des difficultés, je m'ennuyais à mourir. Ça en agaçait plus d'un , professeurs y compris, mais je n'en avais que faire. Je n'étais pas là pour leur faire plaisir. Personne a l'Académie Cross n'était au courant de la véritable raison de ma venue et c'était une bonne chose. Les seuls qui risquaient de le découvrir un jour étaient Yuki Kurosu, ma camarade de chambre, son ami Zero Kiryu et le directeur. Parmi ces trois là, c'était Zero qui m'inquiétais le plus. Faisant lui-même partie de la guilde, il risquait de finir par savoir la vérité. D'un côté, ça me ferait un très bon allié ... Non, les Hunter russes étaient formels, je devais rester une espionne secrète. A la guilde japonaise il y avait un livre qui parlait de ma famille et ce qui était arrivé à mon frère et moi. Je devrais sûrement le brûler, pour que personne ne tombe dessus.

    Sortant de mes pensées j'ôtai mon uniforme et fouillai mon armoire. J'avais beau disposer d'un grand nombre de vêtements, rien ne m'attirais vraiment. Je finis par choisir une courte robe noire. Avec ça j'enfilai des collants roses comme mes cheveux et mes yeux, et des chaussures à plate-forme noires. Comment me coiffer et me maquiller ? Il fallait que ça aille avec ... J'attachai mes cheveux en deux macarons volontairement décoiffés et me maquillai à l'égyptienne. Enfilant rapidement mon caban, la petite boule en fer dans ma poche, je mis mes écouteurs dans mes oreilles et sortis de la chambre. Je ne savais pas vraiment où aller, rien ne m'intéressais. Juste le calme. Pour réfléchir, pour me souvenir. La musique qui tournait en boucle dans mes oreilles me rendais nostalgique. " Flying in a blue dream " de Joe Satriani. Pas de paroles, juste une mélodie. Du bout des doigts je caressais la sphère glacée qui me servais d'arme, yeux rivés vers les nuages qui défilaient. Vérifiant qu'il n'y avait personne dans le couloir, j'ouvris la fenêtre et sautai dans le vide. Ça allait plus vite que d'aller jusqu'à la sortie, après tout.

    En tout bon hunter qui se respecte je tombai sur mes pieds et continuai ma route, comme si de rien n'était. Une fois encore, l'hiver était doux. Ou peut-être qu'il faisait froid, mais ce n'était rien comparé aux hivers que j'avais vécus en Russie. Comme une gamine je m'amusais à souffler , créant ainsi de la vapeur qui ressemblait à de la fumée de cigarette. Mes pieds me guidèrent jusqu'au jardin. Il était si beau en cette saison ! Les arbres, les fleurs et les bancs étaient gelés. Le soleil faisait briller le paysage de milles feux. Depuis que j'étais arrivée j'avais eu peu d'occasion d'apprécier quelque chose d'aussi futile. Trop concentrée par ma soif de vengeance, j'en oubliais de vivre. Mais à quoi ça servait de vivre tant que mon frère était loin de moi ? Il était ma vie. Je m'assis sur un banc et poussai un cri de surprise, il était glacé. Tant pis, j'aurais les fesses mouillées en me relevant. Mes yeux se fermèrent et je fis le vide dans mon esprit. Il fallait que j'apprenne à me débarrasser de ces pensées noires. Et ces fausses illusions. Mon frère était surement mort maintenant. Ça faisait quatre ans que ce vampire l'avait emporté avec lui. Mais ne disait-on pas que l'espoir fait vivre ? Je me souvenais encore du jour où il était né. Ses grands yeux roses semblables aux miens qui me fixaient. Son rire cristallin et ses larmes. Ses joues qu'il gonflait quand il avait faim. Sa petite main qui serrait mon doigt en s'endormant. Je me battrai pour le retrouver. Et je tuerais tout ceux qui se mettraient sur mon chemin.

    Je n'étais pas contre un peu de compagnie. Parfois, le silence devenait lassant. Les paroles des chansons étaient adressées au souffle du vent, à ceux qui en avaient besoin. Elles n'attendaient aucune réponse en retour, personne pour dire " Je te comprends. " Moi j'avais besoin de parler. Qu'on me dise qu'on me comprend. Mais personne ne pouvait comprendre. Sauf Zero Kiryu. Une fois de plus je revenais à lui. Je ne parlais pas un japonais parfait mais j'avais compris à peu près ce qui lui était arrivé. Les membres de la guilde m'avaient raconté que Shizuka Hyo, l'une des plus puissantes vampire au sang-pur avait tué sa famille et emmené son frère après avoir mordu le petit Zero. Il était donc lui-même un vampire, qui travaillait pour les Hunter. C'était le seul que j'épargnerais. Et Yuki était au courant de ça. Ce qu'elle ignorait par contre, c'était que j'étais au courant de tout. De ses rondes nocturnes pour protéger le secret de ses monstres assoiffés de sang. Que devrais-je faire d'elle ? Je secouai la tête pour essayer d'arrêter de penser. C'était vraiment désagréable, si seulement j'avais pu naître escargot ! Chantonnant doucement, je commençai à m'agacer de ma solitude. Pourquoi est-ce qu'ils étaient tous nuls et devaient réviser le mercredi aprem ? Rhaaa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kurosu
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 23

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Dim 20 Fév - 15:12

Yuki croisa les bras derrière sa tête, appuyée contre son oreiller. Le
mercredi après-midi était le seul moment où elle pouvait se reposer, la
jeune fille attendait ce moment tout la semaine, et ne saurait rester en
vie sans cette sieste "autorisée".
Car elle faisait également la sieste en cour, mais le réveil était
souvent rapide et violent. Chaque professeur avait sa manière de la
réveiller. Certains faisaient rire toute la classe en l'appelant, ce qui
la réveillait, d'autre la frappait par derrière avec un livre. Ce
n'était jamais agréable, et elle finissait plus fatiguée qu'au début du
cours.

Le mercredi était le seul jour où elle faisait sa ronde en étant
vraiment éveillée, car elle dormait l'après-midi. Sauf que là, le
sommeil ne venait absolument pas, et Yuki regardait le plafond d'un air
résigné depuis deux bonnes heures. Grognant, elle finit par envoyer
balader sa couette et se leva, regardant d'un air désespéré la fenêtre
où le soleil était encore assez haut.
La jeune fille reprit son uniforme, laissé à l'abandon sur sa chaise et
s'habilla, mettant bien en évidence sur son bras son insigne de chargé
de discipline. Elle s'assit sur son lit et regarda le mur d'un air
perdu, se demandant ce qu'elle pouvait bien faire, maintenant...
Elle n'avait pas envie de travailler, de toute façon elle ne comprenait rien aux cours en ce moment..
La petite brune décida de sortir dans le Jardin, faute de mieux.

Prenant d'une main son IPod et attachant Artémis à sa cuisse de l'autre,
Yuki sortit de sa chambre, se dirigeant vers la porte d'entrée. Elle
eut la bonne surprise de voir que malgré l'hiver qui se faisait encore
sentir, le temps était doux et un léger vent tiède soufflait. Tant
mieux, elle n'avait pas prit son manteau.
Les Jardins étaient déserts, ce qui étonna légèrement Yuki. En été, ils
étaient remplis le mercredi ! Quoi que les concours de fin d'hiver
approchaient, il était normal que la plupart reste à réviser.. Elle
devrait d'ailleurs s'en soucier quelque peu, et demander de l'aide à
Zéro.. Plus tard.

Elle allait s'asseoir dans un coin quand elle entendit quelqu'un chantonner, se retournant, elle aperçu Alaska, sa voisine de chambre. Souriant, elle s'approcha de la jeune fille. A chaque fois qu'elle voyait la jeune russe, Yuki ne pouvait s'empêcher de sourire, Alaska était vraiment magnifique. La jeune chargée de discipline ne la connaissait pas vraiment, mais elle était tout de même subjuguée par la beauté et le regard de l'humaine.
S'asseyant à ses côtés, Yuki sourit :
- Bonjour Alaska.. Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight-rpg.forumgratuit.org
Alaska Alehandra
Mestʹ Printsessy ♣
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 22

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Dim 20 Fév - 19:02

    En sentant quelqu'un s'asseoir à mes côtés je sursautai et serrai mon arme dans ma main. Heureusement, ce n'était que Yuki. Je lui rendis son sourire naïf de façon sincère et hochai la tête. Oui, j'allais bien ... Non, bien n'était pas le mot. J'allais, tout simplement. Mais là n'était pas le problème. Devant la chargée de discipline et aussi ma camarade de chambre, je ne devais pas montrer mes faiblesses pour ne pas être démasquée. Je me tournai vers elle et lui retournai la question. Elle avait l'air crevée, sans doute à cause de son travail nocturne. C'était bien fait, Yuki n'avait qu'à les laisser mourir ces monstres. Mais d'un côté je l'admirais pour sa détermination. Rares étaient les gens qui faisaient un boulot avec tant d'acharnement qu'elle. Elle protègerait les vampires au péril de sa vie, sans doute l'avait-elle risquée plusieurs fois. J'avais souvent pensé depuis mon arrivée que je devrais un jour l'affronter. L'une ou l'autre mourrait, c'était inévitable. Le seul moyen pour éviter ce carnage était que mon frère soit retrouvé avant que ça n'arrive. Mais avant de penser à ça, je devais essayer de devenir son amie. J'étais une excellente actrice et manipulatrice. Personne ne se doutait jamais que je mentais et j'étais très fière de moi. En devenant amie avec Yuki Kurosu, je me rapprocherais aussi de Zero et avec un peu de chance Kaname Kuran. Découvrir ses faiblesses serait un jeu d'enfant. J'avais l'air si innocente qu'on me prenait toujours pour une pauvre petite chose. Tant mieux !

    Je lui servis mon plus joli sourire. Je savais que j'avais l'air d'une gamine et c'était bien là mon but. Bien vite, la fatigue me submergea. Je décidai donc d'arrêter d'être méchante le temps d'une après-midi et de faire plus ample connaissance avec la personne avec qui je vivais . Enfin vivre était un bien grand mot, puisqu'elle n'était jamais là. Par politesse j'enlevai un de mes écouteurs mais je continuais d'écouter ma musique d'une oreille distraite. C'était actuellement une chanson de Janis Joplin : Summertime. Sa voix me fascinait, même si elle était assez désagréable à écouter. Je regardai les écouteurs de Yuki et lui lançai, curieuse :

    " Tu écoutes quoi ? "

    Mes yeux se baladèrent sur elle sans aucune gêne. Je savais que les gens détestaient que je les regarde ainsi mais je ne pouvais m'en empêche. Je m'attardai quelques secondes sur les cuisses de la jeune fille. Sa jupe formait une bosse bizarre au niveau de la cuisse. Je soupçonnai cette dernière d'avoir une arme anti-vampire cachée là. D'ailleurs je serrai encore plus fort la mienne dans ma poche. Jamais je ne sortirais sans. C'était d'une part mon seul moyen de me défendre, de plus c'était devenu un objet essentiel à ma vie. Il était ma drogue, mon porte bonheur. J'admirais sa puissance, sa rapidité et sa précision. Il ne ratait jamais sa cible et réduisait les vampires en cendres. Mon fléau avait pour nom celui d'un dieu slave : Swantevit, le Dieu de la guerre. En la tripotant ainsi, je finis par la faire tomber et poussai un grognement. Heureusement que ce n'était qu'une boule en fer insignifiante quand elle n'était pas en contact avec les vampires. Je la nettoyais et la remis dans ma poche, l'air de rien. D'une voix douce je déclarai :

    " Ça me fais plaisir de passer un peu de temps avec toi. Je suis arrivée il y a seulement une semaine et je ne connais presque personne . Et puis le soir tu es occupée, on a pas vraiment fait connaissance encore. "


    J'avais beaucoup de mal avec le japonais encore, surtout lorsque je débitais beaucoup de choses comme dans ce cas là. Mes phrases étaient coupées mais compréhensibles. Et mon accent adorable. En fait j'en savais beaucoup sur elle, beaucoup plus qu'elle sur moi. Mais quitte à passer l'année avec elle, autant apprendre autre chose que ses fonctions nocturnes et son amour inconditionnel pour le roi des sangs-purs. Yuki avait l'air d'une jeune fille optimiste et naïve, ça ne me ferais pas de mal de m'amuser un peu avec elle. Pour mieux la trahir après ... Dure réalité que celle de la vie. Mais je n'avais que faire de ce qu'elle ressentirait, seul Mihaïl comptait. Quand je serais sûre qu'il était en vie, elle pourrait me tuer ou faire ce qu'elle voulait de moi ça n'aurait plus d'importance. Sans doute avait-elle elle aussi un but dans la vie, quelqu'un qu'elle aimait intensément et désirait protéger. Avec un peu de chance elle comprendrait mes motivations. On avait grandi trop vite. Nous n'étions que des enfants, Yuki et moi. Des enfants qui avaient été obligées de devenir adultes avant l'heure parce que la vie avait mis sur notre chemin des tas de problèmes à surmonter. Pourquoi nous ? Pourquoi ne pouvions-nous pas nous amuser comme tout le monde ? Je ressentis alors une grande affection pour elle et pris sa main avant de regarder le ciel. Nous étions ensemble, mais aussi l'une contre l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kurosu
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 23

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Ven 25 Fév - 16:51

Alaska sembla surprise de la venue de Yuki, la jeune fille la vit porter la main dans sa poche, puis se calmer en souriant. C'était le réflexe que Yuki avait avec Artémis lorsqu'elle se sentait agressée.. La jeune fille aux cheveux roses lui rendit son sourire, et Yuki oublia l'incident.
Alaska lui affirma qu'elle allait bien en hochant la tête, Yuki sourit et répondit de la même façon lorsqu'elle lui retourna la question. Enfin, on ne pouvait pas dire qu'elle allait bien, mais elle préférait faire comme si, pour n'inquiéter personne. Elle souriait en toutes circonstances, surtout face à Zéro ou le Directeur. Avec Kaname, c'était différent, il semblait deviner la moindre humeur de la jeune fille, c'était assez terrifiant.
Un peu comme s'il connaissait Yuki depuis toujours, ce qui était pratiquement le cas. Kaname n'était pas la deuxième personne qu'elle ai vu en se réveillant ? Et la première personne était morte.

Yuki bailla légèrement, elle était très fatiguée, mais rien ne devait la dévier de son travail, absolument rien. Le directeur avait confiance en elle, la jeune fille se devait de protéger l'académie de ses dangers internes et externes. Elle faisait également cela pour protéger son idéal, et l'utopie qu'elle entretenait. Une paix était possible, elle le savait.

" Tu écoutes quoi ? "

Yuki sursauta et planta ses grands yeux chocolats dans ceux d'Alaska. Elle réflechit un instant; Ah oui, elle écoutait de la musique ! La brunette répondit :
- When the music is over, des Doors..

Elle adorait ce groupe, trouvant la voix du chanteur iréellement envoutante. Elle l'avait déjà rencontre une fois. Oui car Jim était un vampire, ayant soudainement disparu de la circulation par pression du Sénat. En grande fan, Yuki avait supplié son père, qui avait finalement craqué (lorsqu'elle l'avait appelé Papa..)
Tiens, la chanson avait changé, passant à Alex Hepburn "Bad Girl". C'était bien aussi, et le style ne changeait pas tellement. Une fille à la voix raillée qui faisait frissonner, bien que dans le genre elle préférait Janis Joplin.

Alaska fit tomber une petite boule de fer, Yuki faillit ne pas se formaliser, mais elle sentit Artémis chauffer sur sa cuisse. Étrange.. Son arme ne faisait habituellement ça que lorsqu'elle était près d'un vampire où d'une arme modifiée. Elle avait du rêver.
La voisine de chambre de Yuki s'empressa de ranger la boule, après l'avoir soigneusement nettoyée et Artémis cessa sa pression. Aucune émotion particulière ne s'imprima sur le visage d'Alaska, aussi bien Yuki fini par se dire que ce n'était qu'un simple hasard. Cette bille devait être un porte bonheur ! La chargée de discipline ne savait finalement rien de la vie de sa voisine. Elle n'était arrivée que depuis une semaine et Yuki ne l'avait que très peu croisée..

" Ça me fais plaisir de passer un peu de temps avec toi. Je suis arrivée il y a seulement une semaine et je ne connais presque personne . Et puis le soir tu es occupée, on a pas vraiment fait connaissance encore. "

Yuki rougit, était-elle sincère ? Si oui, cela lui faisait réellement plaisir ! En même temps, elle avait raison, Yuki n'était jamais là le soir. Mais elle ne pouvait lui dire pourquoi, ce serait trahir un secret bien trop important ! Ce n'était pas qu'Alaska ne lui semble pas digne de confiance, elle était pourtant le genre de fille à garder pour elle ce qu'on lui confiait, mais même.. Quels humains étaient au courant dans cette académie ? Le Directeur ? Zéro ? Et encore, ce dernier n'était plus humain, plus vraiment depuis quelques temps... Finalement, aucun humain ne connaissait vraiment le lourd secret de la Cross Academy, enfin, du moins avec ce que savait Yuki !

Elle sourit à Alaska, et lui répondit gentiment :
- Oui, il est vrai qu'on ne s'est pas vraiment vu. Mais le soir, le Directeur à besoin de moi, et je rentre assez tard.. Donc je suis contente aussi de passer un peu de temps avec toi !

Yuki détestait mentir, mais là, elle avait juste omis de dire toute la vérité. Après tout, c'était bel et bien pour le directeur qu'elle faisait ça ! Elle n'avait pas besoin de spécifier que son job consistait à surveiller des êtres aux envies sanguinaires, non ? De toute façon, il n'était pas sur qu'Alaska la croit, elle la regarderait peut-être juste comme une tarée, et ne lui adresserait plus la parole. Ce qui serait un peu dommage, finalement.

La jeune fille prit la main de Yuki, et regarda la ciel. Sans bien comprendre ce geste, la brune se laissa faire, et regarda le ciel avec elle, en soupirant légèrement. Elle aurait aimé avoir plus de temps avec Alaska, plus de temps pour découvrir à quoi ressemblait une vie normale.
Plus de temps pour vivre aux cotés d'une humaine qui n'était pas préoccupée par des Vampire à longueur de journée, qui pensait à autres choses qu'à ces êtres aux dents longues. C'était loin d'être le cas pour Zéro, qui les haissaient au plus haut point. Yuki voulait quelqu'un ne portant nulle haine aux vampires, voir ne connaissant pas du tout leur existence.. Ce serait reposant..

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight-rpg.forumgratuit.org
Alaska Alehandra
Mestʹ Printsessy ♣
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 22

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Sam 26 Fév - 9:25

    Les Doors, très bon choix. J'avais une large préférence pour la chanson " The End " . Bestiale et violente, je l'écoutais parfois en boucle en chassant. D'accord ce n'était pas très prudent puisque la musique était forte et qu'il fallait que je sois attentive ... J'aimais toutes sortes de musiques car j'avais rencontré des tas de gens différents : mes parents m'avaient initié à la musique classique et à l'opéra. Par la suite, devenue monstrueuse et rebelle je m'attachai au hard rock et au métal. Et bien sûr, pour passer inaperçue au milieu des gens je prêtai une oreille inattentive à l'electro... parfois. Non en fait, pas de gâchis auditif. Mais là n'était pas le sujet. Je devais continuer à apprivoiser la jolie brune sans m'attacher à elle, sinon je ne pourrais pas passer à l'attaque quand ce serait le moment. A vrai dire je n'avais aucune envie de lui faire du mal, aucune. Mais je savais que Yuki se dresserait contre moi pour protéger ses chères sangsues, alors ... Heureusement elle ne fit pas attention quand je fis tomber mon arme, ou du moins ne réagit pas. Et si elle avait compris ? Je n'aurais qu'à lui mentir en lui racontant que j'avais trouvé ça quelque part et que je le gardais sur moi parce que ça m'intriguais. De toute façon, entre mon explication et lui dire que je croyais aux vampires, elle préfèrerait probablement la première.

    " Oui, il est vrai qu'on ne s'est pas vraiment vu. Mais le soir, le Directeur à besoin de moi, et je rentre assez tard.. Donc je suis contente aussi de passer un peu de temps avec toi ! "


    Je hochai la tête, l'air faussement compréhensif. Je savais qu'elle ne me raconterait pas ce qu'elle faisait la nuit, mais ça m'agaçais quand même. Dans ma poche, je plantai mes ongles dans la paume de ma main pour rester calme. Je fis toutefois attention à ne pas saigner pour ne pas attirer les chauve-souris jusqu'ici . Sinon je serais obligée de les réduire en poussière et ce serait franchement dommage, non ? Mais ce serait de la légitime défense, c'était mon droit. Je gardai ce plan pour plus tard, j'avais juste envie de me reposer un peu pour l'instant. Toujours aussi difficilement je répondis :

    " Wakaba-san m'a raconté. Après tu dors en cours... Si tu veux je peux te recopier les cours et t'aider, je suis pas surdouée pour rien. "


    Je lui fis un clin d'oeil amusé et regardai de nouveau devant moi. Mis à part le japonais, j'avais vraiment des notes exceptionnelles. Ça m'étonnais d'ailleurs, car avec tout ce que j'avais dans la tête ... Mais on avait détecté cette précocité cérébrale avant que tout ça n'arrive. Pas de raison que ma matière grise régresse, si ? Les Hunters aussi avaient compris qu'ils pourraient faire quelque chose avec moi. Je savais que je n'étais qu'un objet pour eux et ça n'avait pas d'importance car en échange ils m'avaient promis de retrouver mon frère. Ça valait la peine de le faire. Les gens se fiaient beaucoup trop aux apparences. Tout le monde savait que j'étais la princesse de Russie et à cause de mes cheveux et mes yeux roses clairs, ils m'identifiaient à une montagne de doudous plein de plumes et des petits cœurs volant dans l'espace temps. Mais si ils savaient à quel point j'étais une personne malsaine et hypocrite ! Avoir conscience que j'étais monstrueuse était d'autant plus excitant. A ma façon, j'étais comme les vampires. Sauf que je ne m'amusais pas à attaquer des innocents au hasard pour me faire un en-cas. Je lâchai la main de Yuki et me levai. J'allais m'accroupir devant un rosier juste à côté et prit une rose dans ma main, avant de la couper avec délicatesse. J'étais peut-être une brute , je savais quand même être douce. Je me rassis à côté de l'humaine , reniflant la fleur d'un air distrait. Je n'arrivais plus vraiment à apprécier ce qui était agréable, me délectant seulement de la souffrance de mes ennemis. Parfois ça me pesait vraiment. Et quand je me rappelai que je faisais tout ça pour Mihaïl, je m'accrochai. Je ne l'abandonnerais jamais. Souriant chaleureusement à Yuki, je lançai :

    " Est-ce que tu as un but dans la vie ? Une chose pour laquelle tu serais capable de tout ? "


    Une fois de plus je m'attendais à ce qu'elle me mente. Seulement j'avais une capacité hors du commun à repérer le moindre changement de réaction chez quelqu'un, aussi infime soit-il. Le médecin m'avait expliqué que c'était parce que mon cerveau analysait les situations beaucoup plus rapidement que chez n'importe qui d'autre. Parfois, c'était effrayant. A part si Yuki arrivait à garder son calme ou n'écoutait qu'à peine ce que je lui racontais, je devrais remarquer si elle me mentait. De toute façon je n'avais pas besoin de la fixer pour le savoir, c'était évident. D'après ce que les Hunters m'avaient dit, elle était très attachée au Sang-Pur Kaname Kuran. Ça compliquait un peu mes affaires car il ne devait s'apercevoir de rien, sans quoi je mourrais dans l'heure qui suivait. Et je n'étais pas prête à mourir. Je détachai mes macarons et secouai mes cheveux roses, préférant finalement jouer avec. Ce n'était pas amusant du tout à vrai dire, mais ça passait le temps. Les professeurs comprenaient que je m'ennuyais quand je faisais ça en classe. En l'occurrence je ne m'ennuyais pas, c'était juste pour essayer de combler les blancs vu que j'étais la seule à parler. Peut être que j'agaçais Yuki à lui poser des questions . Alors je me tus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kurosu
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 23

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Sam 26 Fév - 12:55

    Yuki baissa la tête, Yori lui avait déjà tout dit.. Pourtant il n'y avait pas grand chose à dire, même la meilleure amie de Yuki n'était pas au courant. Elle lui cachait depuis toujours ce qu'elle faisait la nuit, utilisant le même prétexte que celui qu'elle venait de sortir à Alaska. Ce n'était pas un vrai mensonge, hum ?
    La jeune fille détestait mentir, et essayait le plus possible de se tenir à la vérité. Mais elle était tout de même obligée de mentir à longueur de journée. De mentir aux élèves humains, de mentir à Kaname sur certaines choses.. Il était plus facile de mentir aux humains, ils étaient crédules. Kaname était tout le contraire, il devinait le moindre mensonge de Yuki, et le plus terrifiant était qu'il ne s'en formalisait pas, et faisait semblant de la croire en souriant. Pourtant, la brunette savait parfaitement que cela le rendait en colère, mais elle était obligée.. Elle ne se sentait pas assez forte pour tout lui dire !
    Yuki fut surprise de la proposition d'Alaska. L'aider ? Personne ne lui avait jamais proposé ça, la jeune fille se débrouillait pour les cours comme elle pouvait. A bien y réflechir, ce serait en effet une grande avancée dans le parcours scolaire de la jeune fille si quelqu'un d'autre que Zéro pouvait l'aider.. Souriant donc, Yuki lui répondit :
    - Ça me plairait beaucoup, en effet ! Mais il ne faut pas que ça te gène dans ton propre parcours scolaire. Je serais embêtée..

    Yuki n'avait pas un gramme d'égoïsme, elle était même incapable de ne penser que pour elle. Les notes d'Alaska passait bien avant les siennes, ainsi que le bonheur de n'importe qui. C'est pour ça qu'elle avait déjà refusé l'aide de Yori, qui travaillait déjà énormément. Et elle n'aimait pas trop que Zéro l'aide, Yuki avait comme l'impression que cela gênait le jeune homme. Alors elle n'en demandait pas plus et se débrouillait seule, bien mal.
    Mais si Alaska se sentait capable de lui donner les cours qu'elle ratait, soit parce qu'elle était restée au lit soit parce qu'elle avait prit la table de classe pour son lit, ce serait bien. Car Yuki ne pouvait pas redoubler, elle se sentirait bien inférieure, et surtout, on se poserait des questions sur son métier de chargée de discipline. Elle ne montrait déjà pas bien l'exemple en dormant en classe, alors que penserait les autres si elle redoublait carrément ?

    " Est-ce que tu as un but dans la vie ? Une chose pour laquelle tu serais capable de tout ? "

    Yuki fut surprise de la question, elle regarda Alaska d'un air légèrement interdit. Un but ? Bien sur qu'elle en avait un.. Elle était d'avis que l'être humain ne montrait vraiment ce dont il était capable que lorsqu'il avait un but, une personne chère à protéger. Et des personnes à protéger, Yuki en avait. Elle comptait parmi ses personnes tous les élèves de la Day Class, c'est cette mission qui faisait qu'elle tenait encore debout et restait prête à tout pour qu'il ne leur arrive rien. Mais la personne que Yuki souhaitait vraiment protéger, c'était Zéro... Oui, c'était idiot. Car à bien y regarder, c'était plutôt Zéro qui protégeait Yuki à tout bout de champ. Mais il avait d'autres démons que ceux qui sévissaient au dehors. Zéro avait ses démons intérieurs, qui le rongeait indéfiniment..
    La jeune fille ne pouvait ignorer la douleur de son compagnon, et essayait de faire tout ce qui était en son possible pour le protéger, et l'apaiser. C'était ainsi depuis le jour de son arrivée, où il avait posé sur elle ses yeux lavandes, emplis d'une douleur immense.. Yuki s'était promit de ne plus jamais revoir cette douleur aussi profonde dans le regard de son ami, et bien que ce soit dur de l'apprivoiser et de le pousser à se confier, elle essayait encore. Le jeune homme aux cheveux blancs était une vraie forteresse, ne disant rien de ses sentiments. Yuki ne savait pas si c'était par peur de se confronter lui-même à ses problèmes, ou si c'était bien elle, le problème, et le pourquoi il ne voulait pas se confier..
    Et dans les personnes qui l'animait, il y avait bien sur Kaname. Celui qui par un simple sourire lui donnait envie de continuer, d'avancer sans jamais regarder en arrière. Il n'avait qu'un mot à dire, qu'un geste à faire, et la jeune fille suivait, aveuglée par son amour. Un amour totalement impossible qui plus est. Kaname n'était peut-être pas marié ou professeur, il était bien pire.. Kaname était un sang pur, un sang pur aux griffes de la nuit.. Il lui faisait extrêmement peur, Yuki savait qu'un seul accès de colère de la part du Vampire pouvait la tuer, et son regard était proprement terrifiant. Mais elle l'aimait, elle l'aimait depuis toujours..

    Se tournant à nouveau vers Alaska, Yuki eut un petit sourire :
    - Bien sur que j'ai un but.. Sans but, qui à réellement envie de vivre ? Il faut quelqu'un ou quelque chose à protéger pour aller jusqu'au bout, pour se dépasser à chaque instant.

    Après, tout le monde ne pensait pas comme Yuki, certains se trouvaient très bien sans but, mais ces gens là étaient de ceux qui restaient dans leur canapé à manger des gâteaux, regardant la télévision et se demandant "qu'est-ce que je fais là ?". Il fallait quelque chose à faire, un but à accomplir pour se lever, se dire "Stop !" et enfin se réveiller, et faire ce qui nous plait. Un but peut être bien différent selon les personnes. Pour certains, ce sera juste de ramener du pain pour le soir, mais ils prendront cette mission très à coeur. D'autres se fixeront un métier pour objectif, et se battront jusqu'au bout pour y arriver.
    Et puis pour ceux à qui la vie ne permettait pas le luxe de se demander uniquement quel serait le repas du soir, il y avait un but bien différent. Le but de protéger quelqu'un, de la mort ou d'une menace sourde.. C'est cette mission, que la personne s'imposait souvent à elle même, qui était la plus dure à réaliser. Elle impliquait quelque chose de plus compliqué que d'entrer dans la boulangerie la plus proche. Il fallait être prudent, appliqué et attentif.. Toujours.

    En regardant Alaska, Yuki ne put s'empêcher de penser qu'elle n'était pas le genre de fille à se demander uniquement si elle allait prendre une baguette ou un pain complet. Elle semblait, derrière ses cheveux roses et ses grands yeux, cacher un secret lourd... La vie humaine était bien étrange. Yuki vivait maintenant depuis une semaine avec cette fille, et elle avait pourtant le sentiment qu'elle ne saurait rien de sa vie, de sa vie passée. Derrière ses sourires, Alaska ne se confiait finalement pas. Elle devait être bien triste..
    Secouant ses cheveux chocolats, Yuki lui demanda :
    - Et toi, il y à quelque chose que tu veux protéger ? Un but qui te permet de dépasser tes limites ?

    Gainsbourg avait dit "Je connais mes limites, c'est pour cela que je vais au delà". C'était l'exemple parfait de ce que pensait Yuki. Lorsqu'on avait un but, il fallait sans cesse repousser ses limites, grandir ses espérances, et les réaliser. A voir ainsi Alaska, Yuki avait l'intime conviction qu'elle protégeait quelque chose, elle aussi. Bien qu'un peu naïve et peut-être pas très intelligente scolairement, Yuki avait une certaine empathie qui lui permettait de ressentir les émotions de son interlocuteur. Et également de voir ce qu'il ne voulait pas forcément montrer. Et Alaska était légèrement trop souriante, trop douce ou démonstrative pour faire vrai. Et depuis l'épisode de la boule en fer, un doute s'était installé dans l'esprit de Yuki, bien qu'insignifiant, ce petit accident l'interrogeait, et remettait sa confiance en doute..

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight-rpg.forumgratuit.org
Alaska Alehandra
Mestʹ Printsessy ♣
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 22

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   Ven 20 Mai - 12:07

    J'esquissai un sourire amusé et fit un léger signe de la main pour signifier que ça ne m'embêtais absolument pas. Ça me ferais passer le temps, au lieu de me prélasser des journées entières. Et ça me permettrais aussi de me rapprocher de Yuki en toute innocence. D'une voix douce, je répondis à la question que je lui avais auparavant posé sans mentir, mais j'allai omettre volontairement certains détails compromettants qu'il valait mieux que je garde pour moi :

    " Il y a quelques années mes parents ont été tué et mon petit frère enlevé. Je ferai tout pour le retrouver, quitte à en mourir. "


    Je ne mentionnais pas les vampires et leur foutue existence. Et même si Yuki découvrait que j'étais au courant pour eux, jamais elle ne devrais savoir que je les pourchassais et les détruisant de sang-froid. Je n'avais aucune envie de lui faire du mal. Elle me paraissait fragile et forte à la fois, comme une petite fille qui porte sur ses épaules une charge beaucoup trop lourde pour elle. Je ne savais même pas si je ressentais à son égard de la pitié ou de la compassion. Peut-être les deux. Et si jamais je lui laissais l'occasion de découvrir mon secret, comment la situation allait-elle évoluer ? Ce pouvait être intéressant. Après tout Zero et Yuki étaient amis alors qu'ils avaient des opinions tout à fait différentes. Je sortis de ma poche ma petite boule en fer et m'amusai à la lancer en l'air et la rattraper d'une main, l'air indifférent. Si la chargée de discipline n'était pas idiote, elle finirait par se rendre compte que ce n'était pas simplement un petit jouet avec lequel on jonglait mais un véritable instrument de guerre, servant à détruire les créatures de la nuit.

    Souvent je rêvais de pouvoir me servir de mon arme librement, sans m'en cacher. Cependant, personne à part la guilde ne devait être au courant. Quel gâchis quand même. Le froid commença à engourdir mes membres et je rangeai ma boule de fer dans ma poche avant de me frotter vigoureusement les bras et claquer des dents. Lui adressant mon plus beau sourire je me levais et essuyais mes fesses pour enlever les quelques flocons de neige collés dessus. Joyeusement je lançais :

    " Je compte sur toi pour ne pas ébruiter mon secret, je n'ai pas envie que les gens me prennent en pitié ! Je rentre, si tu me cherches je serai dans la chambre. A plus tard Yuki ! "


    Je sautillai telle une enfant en soulevant des vagues de boue issues de la neige fondue et manquai à plusieurs reprises de glisser sur du verre-glas. Après tout je n'étais qu'une gamine, et si il ne m'était pas arrivé tant d'horreurs, rien d'autre ne m'intéresserais que m'amuser. Il y avait des moments comme ceux-là où j'aimais me détendre et ne penser à rien d'autre, même si c'était difficile. Trempée je regagnai le couloir des dortoirs et m'ébrouai comme un chien en sifflotant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flying in a blue Dream [ Pv Yuki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Hollywood Dream Boulevard
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Rpg v2 :: Académie Cross ~ :: Bâtiments annexes :: Jardins-