Vampire Knight Rpg v2
    Bienvenue au sein de l'Académie Cross ~
    Si tu es déjà parmi nous, connecte toi !
    Et si tu es nouveau, n'hésite pas à t'inscrire, nous t'attendons ♥️

Vampire Knight Rpg v2

La Version 2 du Forum Vampire Knight Rpg !
 

Partagez | 
 

 Retrouvailles [PV Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Retrouvailles [PV Kaname]   Sam 3 Mar - 17:46

Mystérieux, Kaname est un vampire de Sang-Pur au regard vif et charmeur qui émane, paradoxalement, beaucoup de froideur. En fait, son caractère se divise distinctement en deux personnalités : pour ceux qui le connaissent mal, il est froid, distant et inaccessible, mais est aussi idole supérieure à vénérer et à idéaliser pour sa beauté et sa maîtrise de soi et des autres. Néanmoins, une fois ayant franchi ce masque d’arrogance, nous découvrons un Kaname chaleureux, ambitieux et maître de tout. En fait, d’une main de maître, il déplace sur sa route tout le monde dans un ordre précis, subtil et logique afin que ses plans aboutissent à leur finalité.

D’ailleurs, mis à part Yuuki, la majorité des gens qui croisent son chemin ne sont pas là par pur hasard. Pour Kaname, chaque personne est un potentiel pion à son jeu d’échec. Très analytique, il observe avec attention la moindre possibilité d’ébaucher un plan afin d’amener Yuuki et lui vers le bonheur et afin de montrer au monde entier –surtout vampirique- qu’il faut se méfier des eaux dormantes! Kaname est exactement la concrétisation de ce proverbe : il a l’air calme et sans intention, mais arrivé au moment charnière de ses plans, il devient un vrai manipulateur. Cela fait de lui un vampire autoritaire et dur qui n’acceptera aucune lacune de la part de ceux qui l’entourent, mais une chose est sûre : il fera tout pour protéger et garder sa Yuuki auprès de lui. Pour faire un résumé, il est très difficile de cerner Kaname étant donné qu’il ne nous montre qu’une infime partie de ce qu’il est réellement. Sa nature serait-elle plus dangereuse qu’il le laisse entendre sous ses airs mignons?

C'est ce que Anju a su comprendre de lui en l'observant quelque rare fois ou elle l'avait croisée. Restant cacher dans l'ombre, elle n'a jamais eu le courage d'aller le voir, d'aller lui parler... Se rappelait il d'elle au moins? Elle ne l'a pas revu depuis environ 15 ans et même si elle l'a connut pendant les 5 premières années de sa vie, elle ne voulait pas chambouler sa vie en resurgissant comme ça... Puis même si avant ils étaient vraiment proches, les derniers mots qu'il lui avoua furent « je te déteste »... Comment revenir après ça?... Elle l'avait abandonné. Enfin il avait ses parents mais elle, elle était partie en voyage... Avant ils se voyait chaque semaine et chaque semaine Anju lui amenait un cadeau mais l'annonce brutale de ce voyage avait du être un choque pour l'enfant qu'il était...

Anju repensait à tout ça, dans la cour de l'académie. Elle venait d'aller rendre une visite furtive à Kaien histoire d'avoir des nouvelles de son amis fidèle ainsi que des nouvelles indirectes de la petite Yuuki... Sa cousine sur qui elle veillait. Elle n'était pas encore éveillait, Anju l'avait connue vampire et aujourd'hui elle était humaine. Petite vampire de quelque mois lorsqu'elle la vit pour la dernière fois. Elle soupira, légèrement tristement et s'arrêta pour observer les étoiles. Elles sont si belles... Son regard se posa ensuite sur l'académie se trouvant derrière elle. Heureusement qu'elle sait cacher son aura à la perfection et que les vampires sont en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Lun 12 Mar - 19:05

Ce cours m'ennuyait. Pourtant d'habitude, j'étais toujours passionné de voir à quel point les professeurs humains, même les plus vieux, restaient naïfs. Monsieur Nikuza, le professeur de poésie actuel, était un vieux monsieur au courant de l'existence des vampires depuis qu'un level E avait tué sa femme. Nous donner cours était un défi autant pour lui que pour nous. Nous nous étions engagés à ne pas nous laisser tenter par la moindre veine humaine et lui avait accepté le poste pour se prouver qu'il n'avait pas peur de nous. La tâche lui était facilitée par le fait qu'aucun des nobles de la Night Class ne souhaitait s'abaisser à un level E ou même D.

Réprimant un lourd soupir, je tentais de focaliser à nouveau mon attention sur le gentil professeur sans y parvenir. Ce soir je n'était pas enclin à suivre les cours, et je ne savais pas pourquoi. Me levant discrètement, je levais la main et demandais poliment à sortir, monsieur Nikuza me l'autorisa et je me faufilais hors de l'amphithéâtre après un dernier regard lourd au reste de la classe. Il ne faudrait tout de même pas qu'ils craquent en mon absence. Me dirigeant sans but dans les couloirs, je sortit bientôt dans la cours, pour prendre l'air.

Lâchant le gros soupir bloqué dans ma gorge depuis le début du cours, je fis quelques pas avant d'apercevoir quelqu'un. Une longue chevelure argentée scintillait plus loin devant moi. Une grâce indéniable se dégageait de la jeune fille qui n'était pas habillée de l'uniforme de l'Academy. C'était étrange... Même à cette distance, j'avais l'impression de la connaître. Mais cette impression était floue et impalpable, comme si elle remontait à des souvenirs très lointains. Or les seuls souvenirs que j'avais de flous dans ma mémoire étaient ceux de ma seconde enfance, auprès de Juri et de Haruka Kuran...

Fronçant légèrement les sourcils, je m'avançais doucement, ne me cachant pas spécialement de la demoiselle. A présent plus près, je sentis filtrer son aura vampirique et m'arrêtais. Oui c'était certain à présent, je connaissais cette femme. Remuant mes souvenirs enfantins sans ménagement, j'essayais de trouver un nom à mettre sur cette personne, parce cela me semblait essentiel. Je n'avais jamais oublié, je n'allais pas commencer maintenant. Soudain le voile qui occultait mes souvenirs se déchira et de mes lèvres s'échappa un nom, prononcé avec un incrédulité rare chez moi :


« Anju... ? »

Oui c'était bien elle, ma cousine, ou plutôt celle du vrai Kaname, la délicate et discrète Anju, qui avait eut une enfance si seule et qui pourtant avait un cœur gros comme ça. La dernière fois que je l'avais vu, je m'en souvenais à présent, je lui avait dit que je la détestais, parce qu'elle aimait son cousin, pas le vrai moi. J'étais jeune à nouveau à cette époque et mon cœur enfantin avait parlé avant mon cerveau millénaire... Je regrettais de l'avoir dit à présent, parce qu'elle ne le méritais pas.

Refermant la porte de mes souvenirs, je me repris et refermant mon visage sur un sourire aimable, attendit qu'elle me réponde, je ne voulais pas qu'elle parte, parce qu'au fond, même si je ne me souvenais plus très bien de son visage, je savais qu'elle était gentille, et que jamais elle ne m'avait fait de mal, elle était pareille à mes parents adoptifs, généreux sans rien demander en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Jeu 22 Mar - 13:54

Tant dis qu'elle observait les bâtiments de l'école, pensive et vraiment loin de son corps, elle lâcha un léger soupire nostalgique. 2000 ans d'existence voir même plus... Elle commençait à vraiment se poser des questions. Elle n'avait rien... Sa vie n'a aucun sens et elle commence à se lasser. A quoi bon persister? Elle est née avec rien et a perdu ce qu'elle a acquit au cours de sa vie. Aujourd'hui, elle se retrouve avec ce qu'elle est née. Un immense manoir chaleureux mais si vide... Le destin peut se montrer si cruel parfois... Elle ne regrette rien et pourtant elle se montre si mélancolique parfois. Pas de parents, pas d'enfants, ni de frères et sœurs, encore moins d'amis... Rien elle n'a rien. Kaien et Sebastian sont, certes, là pour elle mais à quoi bon? Elle ne veut plus de cela et il est vrai qu'elle envi ce qui l'entour en les voyant rayonnant de bonheur. Elle n'a jamais connu ce sentiment elle et c'est vraiment injuste...

Elle se racla la gorge et sortie de ces pensées noires et moroses. Ce n'était pas elle, non elle n'est pas du genre à déprimer, il faut qu'elle se ressaisisse. C'est en reprenant ses esprit qu'elle aperçut un jeune homme. Il était vêtu de l'uniforme de la Night Class, elle le reconnaît. Que fait il ici, et surtout à cette heure, il est censé être en cours. Enfin c'est pas son problème il fait ce qu'il veut. Elle le laissa s'approcher, elle n'a rien à craindre, son visage porte un voile noir et est donc bien cacher. Ses cheveux en revanche sont bien visibles. Elle l'observa un instant, ne prétend pas gare à lui ni a son aura. Qu'est ce qu'il lui veut et pourquoi la regarde t il ainsi?

« Anju... ? »

Je crois que le bon mot doit être « oups ». Elle plissa ses yeux sanglants, comment pouvait il savoir?... Kaien? Non jamais il n'aurait révélé son secret. Elle resta silencieuse, l'observant. Ces cheveux... Ces yeux... Elle le fixa intensément quelque instant. Impossible... Kaname. Elle resta impassible. Il avait tant changé. Elle le revoyait encore enfant du haut de ses 5 ans en train de prendre son bain et de jouer avec elle avec la mousse de ce même bain... Elle le revoyait courir dans le manoir de Juuri et Haruka. Elle le revoyait auprès de sa sœur, prendre soin d'elle, caresser son visage, baiser son front, lui raconter des histoires... C'était bien lui. Mais que c'était il passé? Pourquoi ce visage si dur? Pourquoi ces traits tendus? Pourquoi ce corps fatigué? Elle ne l'a jamais connu ainsi...

Elle a uniquement connu le Kaname doux et câlin avec elle. L'enfant qu'elle voyait toujours sourire, le gamin qui rigolait aux éclats quand elle l'embêter. Ce même Kaname qui voulait avoir des amis et fuir ses responsabilités même une minute. Mais où est il? Elle ne le reconnaît pas. Il est si différent... Elle ferma un instant ses yeux pour les rouvrir quelques secondes après. Pourquoi cet air fermé et se sourire presque forcé...?

"Tu as beaucoup changé Kaname."

Sa voix était douce et mélodieuse, comme avant. Cette même voix qui l'avait bercé parfois avant qu'il s'endorme. Elle avait changé elle aussi mais pas aussi radicalement que lui. Comme à son habitude elle ne répondit pas directement à sa question mais sa phrase faisait quand même comprendre qu'il s'agissait bien d'elle. Evidemment qu'elle l'aime pour ce qu'il est. Elle ne connait pas son histoire en détail mais elle sait à qui elle parle. Il n'est pas son cousin mais son ancêtre. Et alors? Pour elle, Kaname reste son petit cousin qu'elle a vu grandir. D'ailleurs elle a beaucoup de mal a se faire à l'idée que désormais il est devenu un homme, virile, imposant et vraiment très beau. Ca lui fait bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Mer 28 Mar - 21:00

Alors je m'étais bien souvenu. Quand elle se retourna pour me regarder en plissant des yeux, je sentis un léger malaise m'envahir. Oui c'était bien normal après tout, cette jeune femme m'avait connu tout petit et même si c'était ma deuxième enfance, j'étais dérangé qu'elle m’ait vu dans toute ma faiblesse. Je ne devais pas être ou paraître faible, pour personne. Un Sang-Pur de mon rang et de mon importance ne pouvait pas se permettre la moindre concession, sinon j'étais sûr de me faire assassiner dans le mois qui suivait.

Quand elle me répondit, sans répondre vraiment à mon interrogation mais en la confirmant tout de même, elle fit une remarque qui remua quelque chose en moi, une vieille blessure qui me déchira de l'intérieur un moment. Sous mon masque de chef de la Night Class, je grimaçais sans rien laisser paraître. Oui j'avais changé, le jour ou ils étaient morts, mes parents adoptifs. Il avait bien fallu que quelqu'un prenne soin de Yuki, que quelqu'un s'assure que plus jamais cet immonde Ridô Kuran ne reviendrait... Et bien sûr, il n'y avait eu que moi. Alors j'avais fermé mon cœur et m'étais endurci, réfléchissant sans relâche à un plan infaillible pour mettre définitivement un terme au problème « renégat Kuran » qu'était mon pseudo-oncle.

Au contraire de montrer ma douleur face à cette constatation dite d'une voix délicieuse, la même dont je gardais vaguement le souvenir, j'affichais un léger sourire et m'inclinais tout aussi légèrement, faisant mine de prendre ça pour un compliment. Comment pouvais-je prendre ça autrement... ? Je ne l'avais pas vu depuis plus de sept ans et je comptais bien la garder près de moi encore un peu, juste pour cette soirée en tout cas. Je répondis alors, d'une voix calme mais assez neutre, celle que je prends quand je me remets d'une émotion assez forte pour m'ébranler de l'intérieur :


« En sept ans il faut bien... Pour être capable de prendre soin de ceux qui nous sont chers. Toi en revanche tu n'as pas beaucoup changé. Ça me fait plaisir de te retrouver quasiment identique à celle que tu étais dans mes souvenirs... Je me rappelle beaucoup de choses à présent. »

Et tout ce que je venais de dire était vrai. Je pensais sincèrement qu'Anju resterait fidèle à elle-même, quoi qu'il arrive dans sa vie. Elle était comme le roseau, pliant quand le vent se faisait trop violent mais ne se brisant jamais. Elle resterait forte et néanmoins délicate, comme elle l'avait été tout au long de sa vie. Je le lui souhaitais d'ailleurs, pour qu'elle n'ai jamais à souffrir à cause des autres, elle le méritait tout simplement. Affichant un sourire un peu plus authentique que le premier qui avait servit à dissimuler mon trouble de la revoir, je lui tendit un bras, comme le gentleman que j'étais devenu, et lui proposais :

« Et si nous marchions... ? Je pense que l'on a beaucoup de choses à se dire n'est-ce pas... ? Comme par exemple, où as-tu voyagé pendant toutes ces années... »

Là encore, j'avais réellement envie de savoir. Moi-même je n'ai jamais été trop loin de Yuki, pour voler à son secours en cas de besoin. De ce fait je connais peu de pays et je n'ai encore jamais eu l'occasion de me faire un voyage uniquement pour le plaisir. Trop de choses à penser et pas assez de temps pour le faire... Et puis que penseraient les Nobles et les Sangs-Purs s'ils voyaient soudain leur prince prendre les voiles pour aller sur les plages de sable blanc des caraïbes... ? Sûrement pas que du bien...

J'attendis donc que ma cousine me régale avec ses récits d'horizons lointains, comme quand j'étais enfant. A cet instant, oui, j'avais vraiment envie de retomber en enfance pour m'évader loin de cette Academy qui parfois m'étouffait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Mar 3 Avr - 12:37

Kaname...

Flash back

Des rires mélodieux, une course effrénée... « Encore, encore plus vite » entendait elle... L'air frappait leur visage sans douceur. Ils galopaient, Anju tenant fermement son jeune cousin contre elle, sur le dos d'un de ses chevaux, ils filaient à vive allure. Kaname, déjà jeune, n'avait peur de rien ni de personne. Sage et raisonnable? Il savait l'être mais Anju savait qu'il avait également besoin d'évasion. Elle a toujours était sincère avec lui, et sachant parfaitement qu'il s'agissait de son ancêtre et non de son cousin, elle le traiter en adulte. Certes il n'en avait pas du tout le physique et encore moins le caractère mais ça lui était également. Elle ne pouvait pas le traiter comme un enfant sachant qui il était. Il faisait chaud, et en ce jour d'été elle avait décidé de l'emmener en promenade à cheval. Elle aimait vraiment ce sport et s'en été devenue une passion pour elle. Ainsi, elle le partageait avec Kaname, espérant lui procurer bonheur et plaisir. Oui, il est vrai qu'elle aurait aimé le contaminé avec sa passion pour qu'ils puissent partageait plus de chose mais jamais elle en l'avait forcer. Ils galopaient dans la forêt pour enfin arriver vers un lac avec un magnifique cascade.

« Voilà, c'est de cet endroit que je t'avais parler la dernière fois. »

Elle laissa le cheval soufflait et le caressa en lui donnant une pomme. Il l'avait bien mérité. Une fois descendu, elle prit son cousin contre elle pour le faire descendre à son tour.

« Tu as faim ou soif? » questionna t elle avec amour.

Apparemment non, il voulait juste profiter. Ils passèrent leur après midi dans ce petit paradis, parlant de tout et de rien. Anju n'avait aucun secret pour lui et c'était bien le seul à avoir cette chance.

« Pourquoi vis tu seule dans ce manoir? »

Sa voix innocente attendrit la jeune femme. Mais Kaname n'avait surement pas poser cette question par hasard.

« Kaname... Il y a des choses qui doivent être et d'autre qui ne doivent pas être ou disparaître. Jamais tu ne dois prononcer mon nom en compagnie de quelqu'un d'autre que tes parents. Je ne suis pas faite pour vivre comme vous, mon destin est différent. Puis même si je n'ai pas peur de lui, je n'ai pas envi de voir Rido. Qui sait ce qu'il pourrait imaginer... »

Elle avait répondu avec ses mots à elle, simplement et clairement. Elle fuit la société pour vivre comme elle l'entend.

Fin du Flash Back


« En sept ans il faut bien... Pour être capable de prendre soin de ceux qui nous sont chers. Toi en revanche tu n'as pas beaucoup changé. Ça me fait plaisir de te retrouver quasiment identique à celle que tu étais dans mes souvenirs... Je me rappelle beaucoup de choses à présent. »

Cette phrase la sortie de ses pensées. Elle le regarda, un peu tristement, mais cela ne dura que quelques secondes. Ses yeux sanglants se durcir à nouveau. Oui elle avait connu Kaname faible, fragile et délicat et ça la toucher vraiment de le voir complétement changer. Elle aurait aimé qu'il garde son âme d'enfant, comme il lui avait promit autrefois. Elle, elle avait tenu sa promesse en ne changeant pas, lui non. Et elle s'en voulait car elle savait que c'était de sa faute. Si elle n'était pas partie, elle aurait pu rester avec lui, les protéger lui et Yuuki. Elle regrettait... Elle prit doucement son bras, Kaname avait toujours était sincère avec elle, voyons voir s'il à tant changer que cela.

« Et si nous marchions... ? Je pense que l'on a beaucoup de choses à se dire n'est-ce pas... ? Comme par exemple, où as-tu voyagé pendant toutes ces années... »

Calme et sereine, elle laissait rarement ses émotions s'échapper de son cœur. C'est dommage, vraiment, mais Anju est ainsi. Elle suivait le pas que son cousin avait entamer. Tant de chose à lui dire, tant de chose à lui demander... Elle n'a pas envie de parler de ses voyages, enfin pas tout de suite. Elle veux lui parler, voir s'il est toujours le même, s'excuser... Parler de choses qui alourdissent son cœur tout » bonnement...

« Je regrette... »

Elle plombe surement l'ambiance mais elle en a besoin. C'est un trouble pour elle aussi de le revoir. Sous ses airs de femme forte et sauvage, elle aurait bien besoin de pouvoir compter enfin sur quelqu'un.

« Je regrette d'être partie Kaname. J'ai quitté un monde que j'aimais pour ne rien retrouver à mon retour. »

Elle s'était retrouvé à nouveau seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Lun 9 Avr - 7:57

Quand Anju prit mon bras je fus un peu soulagé. J'avais eu peur un moment que ce que j'étais devenu ne la révulse et qu'elle ne souhaite qu'une chose, me rayer de sa vie. Mais cela était impossible, la preuve en était qu'a priori elle venait régulièrement à l'Academy pour prendre des nouvelles de Yuki et moi. C'était vraiment gentil de sa part mais franchement je pensais très bien m'en sortir seul, mon plan était mit en marche depuis des années, il ne pouvait pas rater.

Et puis, je ne voulais pas qu'elle revoit Rido. Ce monstre était son père mais qui sait comment il réagirait en voyant une copie presque conforme de Shizuka en face de lui... ? Ce pouvait être un facteur déterminant dans la réussite de mon plan, ou pas. Et puis les restes de petits garçons attachés en moi me soufflaient aussi que je ne me remettrais pas de la perte d'encore un membre de ma famille. Et quelque part je ne cherchais pas à nier. Oui, si Anju venait à mourir je crois que ma peine finirait pas m'étouffer. Si c'était Yuki que je perdais, j'irais tout de suite voir Kaien pour lui demander de me tuer. Ma vie sans elle était impossible.

Nous marchâmes un moment sans mot dire, simplement en ruminant de chaque côté nos pensées et jetant un coup d’œil à ma cousine, je m'aperçut que ses yeux trahissaient un flash-back. De quoi pouvait-elle bien se souvenir qui la tienne à ce point loin du présent... ? J’espérais tout de même que la jeune femme ne vive pas trop dans le passé, ce n'était jamais bon pour personne. Moi même je m'étais efforcé de verrouiller à double tour tous mes souvenirs antérieurs à cette vie, en gardant tout de même l'expérience tirée de ces millénaires de vie.

Mes propres réflexions se brisèrent quand elle parla. Regretter... ? Il ne fallait pas, les regrets étaient un luxe qu'on ne pouvait réellement avoir ici bas. Elle était partie et nous avait laissés seuls. A son retour elle n'avait rien retrouvé. Mais il semblait que contrairement à Yuki ou moi, elle n'avait pas réussi à se reconstruire une vie après ça. Bon, j'admets très bien que mon choix de vie n'est peut-être pas le meilleur mais au moins j'ai trouvé quelque chose qui me pousse à avancer. Anju... Elle paressait si seule à cet instant. Et probablement qu'elle l'était réellement, même quand elle rentrait chez elle.

Je répondit simplement, de ma vie la plus expressive et la plus douce, presque la même voix que j'avais quand je parlais à Yuki :


« Anju... Il ne faut pas regretter. Ce qui est fait est fait et toute façon je doute que tu aurais pu faire face à l'armée de Rido cette nuit-là. Au contraire, tu serais probablement morte toi aussi et tu nous aurais laissé encore plus seuls Yuki et moi. »

Malgré la dureté de mes mots, je gardais ma voix douce. Il n'y avait aucun reproche dans ce que je venais de dire simplement une simple constatation des faits. Et je savais que j'avais raison. A l'époque, Anju était déjà forte mais pas aussi forte que Rido ou même les parents de Yuki. Elle n'aurait été que de la chair à canon et au final, son voyage avait été une excellente protection. Elle avait retardé sa fatale rencontre avec son père de quelques années supplémentaires.

Tachant de lui redonner un peu de joie, je repris, toujours sur le même ton :


« Et puis maintenant, rien ne nous empêche de renouer. Bien entendu pour Yuki il faudra attendre qu'elle se réveille mais... Si tu as besoin sache que le petit Kaname est toujours là, caché mais bien réel. J'ai appris à devenir froid mais uniquement avec les gens en qui je n'ai qu'une confiance limitée. Or, je doute que tu puisse songer un jour à faire du mal à Yuki ou même à moi... Si... ? »

Car après tout, même si Anju nous avait beaucoup aimé par le passé et même si elle prenait encore de nos nouvelles régulièrement, peut-être qu'un jour elle préférerait nous voir morts plutôt qu'en vie. Cette pensée me tira une pointe de peine, que j'ose penser ça d'elle, mais les habitudes ont la vie dure et comme j'avais appris à me montrer méfiant depuis dix-sept ans, je n'allais pas me détendre comme ça, même s'il s'agissait de ma douce et délicate cousine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Mar 10 Avr - 19:34

Elle ne voulait pas être manipuler, elle ne voulait pas être un pion... Tout ce qu'elle voulait c'est vivre sa vie bien qu'elle ne soit pas aussi chaleureuse qu'elle aurait voulu. Elle se sentait seule c'est vrai mais que peut elle faire contre ça? Elle ne peut pas forcer le destin. Elle aime sa solitude mais parfois, il est vrai qu'elle la trouve vraiment pesante. Rester seule chaque jour de chaque semaine pendant chaque mois. Mais orgueilleuse comme elle, il est certains qu'elle ne l'avouera pas. Ou alors il faudra lire en elle.

Anju est une femme noble et fidèle. Personne ne la privera de sa liberté quel que soit le type de liberté. Elle donne beaucoup aux autres pour, la plus part du temps, ne rien recevoir en retour... Sous ses airs de femme forte et sans peur, elle s'est forgée une carapace solide, bien trop solide pour être traversé par n'importe qui. Cette carapace protège trop de chose précieuse pour être transgressé par le ou la première venu. Sous cette forteresse on peut entrevoir une femme sensible mais aussi fragile. Elle aussi elle a besoin d'être réconforter et de recevoir de l'amour et de la tendresse. Elle aussi aimerais recevoir sans redonner en retour. Juste une fois... Deux cotés de sa personnalité assez différentes, complémentaires et qui ne peuvent exister l'une sans l'autre.

Elle lui emboita le pas, marchant avec grâce et délicatesse, ses pas léger sur le sol la guidait là ou son cousin voulait la menait. Le calme...Oui c'était calme. Ca faisait du bien de profiter de l'autre sans parler. Elle retrouvait son aura, son odeur, sa présence. Pas besoin de mot pour le moment, juste profiter de cet instant. Elle n'en avait pas forcément rêver mais qu'est ce que ça fait du bien... Elle sentit un lourd poids s'échapper de son coeur et le libéré.

« Anju... Il ne faut pas regretter. Ce qui est fait est fait et toute façon je doute que tu aurais pu faire face à l'armée de Rido cette nuit-là. Au contraire, tu serais probablement morte toi aussi et tu nous aurais laissé encore plus seuls Yuuki et moi. »

« J'aurais pu changer beaucoup de chose Kaname... Et tu le sais... »

Elle n'était pas sur que Rido aurait attaquer sa propre fille. Pas question d'amour non loin de là mais plutôt question d'intérêt. Elle sait qu'un jour où l'autre elle va le voir débarquer. Il a besoin d'elle plus que n'importe qui s'il veut faire tomber Kaname.

« Et puis maintenant, rien ne nous empêche de renouer. Bien entendu pour Yuki il faudra attendre qu'elle se réveille mais... Si tu as besoin sache que le petit Kaname est toujours là, caché mais bien réel. J'ai appris à devenir froid mais uniquement avec les gens en qui je n'ai qu'une confiance limitée. Or, je doute que tu puisse songer un jour à faire du mal à Yuuki ou même à moi... Si... ? »


Le petit Kaname. Elle esquissa un jolie sourire, sincère et rayonnant. Qu'est ce qu'elle aimerait revenir à cette époque... Cependant la suite de la phrase de Kaname fût étrange. A tel point qu'elle le regarda outré. Cette fois ci elle ne put cacher ce qu'elle ressentait. Elle était réellement choquée et Kaname manqua de se prendre une giffle. Elle a mal comprit ou quoi? Anju lâcha son bras, les sourcils froncés. Elle croyait retrouvé la personne qu'elle a le plus chéri au monde mais appramment elle se serrait trompé.

« Tu te rend compte de ce que tu dis? »

Elle est gentille mais faut pas exagéré, des gens comme Kaname elle n'a que ça... Il avait tellement changé qu'il remettait même en doute l'amour qu'elle lui porte. Il sait pourtant qu'elle est capricieuse et colérique...

« C'est vraiment vexant ce que tu dis. Tu sais très bien que quoi qu'il arrive ce serait moi avant vous »

Elle avait haussé le ton légèrement. Elle lui avait tout donné et n'avais rien à perdre, eux si. Bien sur qu'elle choisirait de mourir plutôt que lui ou elle! Kaname ne devrait pas être surpris de cette réaction vive, ce n'est pas la première fois qu'elle réagit comme ça face à quelqu'un et en présence du Sang Pur. Enfin aujourd'hui c'est lui le concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Dim 15 Avr - 9:59

Quand Anju m'affirma qu'elle aurait pu être utile, je secouais la tête doucement tout en me taisant. Je n'aurais pour rien au monde souhaité voir une autre personne de ma famille au manoir des Kuran cette nuit là. Mais il me semblait que tout ce que je pourrait dire n’effacerais pas le sentiment de culpabilité du cœur de ma cousine. Alors je pris le parti de me taire, ne pouvant rien faire d'autre qu'envenimer la situation si jamais je tentais de discourir encore à ce propos.

Je changeais donc de sujet et je sus que j'avais pris la bonne décision quand Anju laissa un sourire radieux planer sur son visage à l'énoncé de retrouver le jeune moi. Je n'avais pas menti, je mentais rarement contrairement à ce que l'on croyait, et il était bien là, s'émerveillant de choses et d'autres comme quand j'avais été à la patinoire l'autre jour... Ou en redécouvrant les merveilles que recelaient le parc. J'aurais d'ailleurs mis ma main à couper que certaines des fleurs que j'avais découvertes n'étaient pas là depuis longtemps. Sûrement le travail du nouveau jardinier level D.

La suite de ma phrase avait été une pique, j'en avais bien conscience. Peut-être avais-je voulu me venger de cette longue absence en lui lançant mes doutes, infondés mais bien réels, au visage. La laissant s'éloigner de moi encore une fois, je la regardais avec un air calme tandis qu'elle s'énervait. Oui je me rendais compte et oui j'avais été cruel mais je n'avais pu m'en empêcher. Pour la tester en quelque sorte. Replaçant mon bras le long de mon corps tout simplement je répondis d'un ton calme et impersonnel, totalement et à nouveau replié sur moi-même :


« Oui je m'en rends compte. J'ai parfaitement pesé mes mots avant de les dire, comme à chaque fois que je parle depuis ces sept dernières années. Ne comprends-tu donc pas que je ne peux me permettre le luxe de, comme toi, disparaître dans mon manoir et me faire oublier ? Je suis le vampire le plus surveillé du monde et je dois malgré tout protéger Yuki. Alors oui, je blesse et je me protège, je n'ai pas le choix. »

Malgré mon ton froid et distant je m'étais efforcé de m'expliquer, de me justifier auprès de ma cousine, parce si je ne pouvais mettre de côté mon masque de dirigeant froid et cruel pour elle, je pouvais au moins essayer de lui faire comprendre pourquoi j'étais comme ça. Je ne voulais pas qu'elle m'abandonne encore mais ma nature de Sang-Pur me rendait tellement glacial et méfiant que j'avais toutes les chances de la faire fuir aussi sûrement que j'intimidais tous les autres Night Class de l'Academy. Il ne tenait qu'à Anju de décider si oui ou non elle voulait m'accorder une chance.

C'était à elle de voir si elle voulait s'accrocher et tenter de malgré tout renouer ou si elle jugerait la tâche trop difficile et préférerait repartir dans son manoir, au milieu de tous ses regrets. Je ne tenterais pas de la retenir si elle s'avisait de choisir la deuxième option, parce que je n'aurais alors, plus le droit d'interférer dans sa vie. Et puis elle ne m'était d'aucun secours dans la guerre qui se préparait alors mieux valait la laisser tranquille... Voilà que ça me reprenait, même en considérant ma cousine comme un membre de ma famille, j'étais incapable de ne pas la juger comme une pièce possible de mon échiquier grandeur nature. J'étais vraiment devenu méprisable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Lun 16 Avr - 9:45

Elle ne comprenait pas tout là... Pourquoi? Pourquoi avait il était adorable la premier seconde et détestable la deuxième? Elle qui lui avait tout donné la seconde même où il était né? Jamais elle ne lui avait laissé entendre autre chose que de l'amour, de la tendresse, de la joie, du bonheur... Elle s'était toujours pliée à la moindre de ses volontés et de ses désirs. Et à la naissance de Yuuki, elle allait faire de même pour sa jeune cousine. Elle n'avait qu'eux et les aimait plus que tout alors pourquoi? Ce départ? C'est absurde... Si Anju avait su ce qu'il allait ce passé bien sur que qu'elle serait rester! Bien sur qu'elle aurait pu les protéger. Puis... même si elle n'aurait rien pu faire, Kaname et Yuuki aurait était placé sous sa garde... Oui elle y avait longuement réfléchit... Des heures entières à penser à eux. Elle regrettait son voyage uniquement à cause de Rido. Pourquoi le destin n'était pas autrement?... C'était la seule chose qu'elle regrettait dans toute sa vie... A par sa naissance bien évidemment.

« Oui je m'en rends compte. J'ai parfaitement pesé mes mots avant de les dire, comme à chaque fois que je parle depuis ces sept dernières années. Ne comprends-tu donc pas que je ne peux me permettre le luxe de, comme toi, disparaître dans mon manoir et me faire oublier ? Je suis le vampire le plus surveillé du monde et je dois malgré tout protéger Yuuki. Alors oui, je blesse et je me protège, je n'ai pas le choix. »

Il léger sourire déçu s'afficha sur son visage... Elle n'avait jamais parler d'elle c'est vrai et apparemment Kaname avait bien gardé son âme d'enfant puisqu'il ne semblait pas comprendre... Il n'avait jamais comprit et ne comprenait toujours pas aujourd'hui.

« Le luxe?... »

Elle ferma les yeux et lui tourna le dos, quelque peu blessé. Elle pensait qu'il aurait comprit après toutes ses années.

« Tu semble croire que c'est un choix? Comme avant tu ne te pose pas de questions... Le luxe... Ce n'est pas un luxe Kaname. »

Elle le regarda à nouveau.

« Pourquoi crois tu que je vis là bas? Dans l'ignorance totale? Pourquoi crois tu que je fais des voyages régulièrement? »

Elle secoua la tête... Protéger Yuuki... Kaname il serait peut être temps que tu ouvre les yeux... Ta princesse t'échappe et ce hunter sera le vainqueur de votre conflit... Anju le savait et beaucoup d'autre aussi mais elle comprenait son cousin... Si Yuuki choisit Zero, il n'aura plus rien... Même pas l'espoir... Mais ça personne n'osait lui dire en face, tout le monde avait trop peur peur du roi... Devait elle le faire au risque de se faire haïr d'avantage? Elle avait toujours était franche, loyale et fidèle avec lui et elle n'aime pas le savoir dans cette position... Cependant... Kaname arrivera t il à ouvrir les yeux même si ont lui dit en face? Elle ne rajouta rien pour l'instant concernant Yuuki. Peut être plus tard...

Lui qui voulait qu'elle lui parle de son voyage et qu'elle le fasse rêver, il devait être bien déçu... Elle voulait mettre les choses au claire pour repartir sur de bonne base avec lui. Percer l'abcès pour pouvoir le retrouver et le protéger comme avant. Car quoi qu'il dise, elle continuera d'être elle même. Sa cousine, maternelle et forte, celle qu'il a toujours connu. Car même si elle le connaissait par cœur étant petit, lui n'a jamais vu toute les facettes de la jeune femme... Elle n'ont plus ne peut pas se permettre d'être faible et pourtant parfois elle aimerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Lun 7 Mai - 23:02

Je n'osais plus bouger. Lui prendre la main ou les garder enfoncées dans mes poches, avancer ou rester là à la regarder... Je ne savais que faire. Elle n'avait pas l'air de vouloir s'enfuir en m'abandonnant mais j'avais peur que si je voulais tenter quoi que ce soit, cet équilibre précaire se briserait. Et puis je n'étais pas du genre tactile avec n'importe qui et je n'aurais jamais su comment m'y prendre.

Quand elle sourit d'une manière désolée en me regardant je sus que je n'arriverais jamais à comprendre parfaitement les raisons qui l'avaient poussées à se retirer du monde. J'hésitais toujours entre lui en vouloir et passer outre. Je ne savais pas ce que je devais faire, Anju était trop proche de mon jeune moi pour que je puisse la considérer comme les autres, et en même temps je ne l'aimais d'une manière aussi passionnée et aussi tendre que Yuki...


« Je ne sais pas pourquoi tu as choisi cette vie. Je suis plutôt dans le genre offensif et tu le sais. Je n'aurais jamais supporté de me cacher. Mais je ne te le reproche pas, enfin... Je ne pense pas. Dis-moi Anju... Pourquoi viens-tu toujours prendre de nos nouvelles... ? »

J'étais réellement curieux de comprendre pourquoi, sans oser sortir au grand jour, elle prenait toujours le temps et le risque de venir. Quelque part j'en avais une petite idée mais je voulais voir si c'était bien ce que je pensais. Clignant des yeux dans le clair de lune, je levais la tête pour m'occuper en attendant sa réponse.

Je décidais de marcher un peu, j'avais envie d'aller au lac. J'aimais voir le reflet des étoiles sur l'étendue liquide calme et paisible. Cela m'apaisait, plus que les échecs ou de lire un livre. Je fis quelques pas, espérant qu'Anju comprendrait mes intentions et qu'elle me suivrait. Il n'était cependant plus du tout possible que je l'emmène par le bras, je l'avais vexé et même si les raisons qui l'avaient poussé à être aussi indignée me laissaient un peu perplexe, je devais l'avouer, je comprenais aisément qu'elle ne veuille plus être aussi gentille.

Pour une fois dans l'histoire, le grand Kuran Kaname ne savait plus où se mettre, je n'avais en effet pas prévu de revoir ma cousine, que je croyais définitivement enterrée dans un lieu quelconque, et une fois passée la première impression de joie due à ma seconde jeunesse et la curiosité qui m'avaient poussé à aller lui parler, je savais à présent que j'aurais mieux fait de ne pas essayer de la revoir. Le côté mystérieux qu'elle avait toujours pour moi m'empêchais de pouvoir m'appuyer sur elle pour telle ou telle chose, et si je ne pouvais compter sur une personne, je préférais m'éloigner d'elle.

Mais en même temps je tenais terriblement à cet autre et dernier membre de ma famille. Elle m'avait appris beaucoup de choses quand je m'étais réincarné et sans elle ma vie n'aurait pas eu les couleurs qu'elle avait acquises aujourd'hui. Bizarrement j'avais retrouvé une certaine humanité et j'avais des remords à parfois utiliser les gens comme je le faisais. Je me posais également plus de questions, ce qui me faisait avancer plus lentement dans mes planifications, mais causait aussi le moins de dommages collatéraux pour les personnes fidèles qui m'entouraient, comme la Night Class.

Attendant Anju à quelques pas devant elle et en la regardant, je regardais sa fine silhouette et sa longue chevelure dans le clair de lune. Une autre idée me frappa, qui me prit au dépourvu. Ma question, aussi éloignée pouvait-elle être de mes préoccupations habituelles me fit détourner les yeux. A cet instant, en effet, je m'étais demandé si elle avait quelqu'un dans sa vie, un être qu'elle chérissait plus que sa propre, comme moi avec Yuki... Et ne pas savoir me devint soudainement tellement insupportable que la question fatidique franchit la barrière de mes lèvres avant même que je ne puisse m'en empêcher :


« Dis-moi cousine... Pourquoi sembles-tu si seule... ? C'est une chose qui m'a frappé dès le début, tu n'as pas l'air épanouie dans ta vie... »

Et coupant court à mon discours, je me tus, furieux contre moi-même de me laisser à me poser de telles puériles questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Mer 9 Mai - 16:38

Elle n'avait rien contre lui et se chamailler ainsi n'avait rien d'extraordinaire. Ils se ressemblent beaucoup il est donc normal que deux stratèges et deux forts caractères comme eux rentre en collision parfois. Mais en ce qui concerne Anju c'était toujours sans arrière pensait. Dans une famille il y a toujours des petites disputent. D'avantage entre frère et soeur ou cousin et cousine. Même si elle avait mal prit sa remarque demain tout sera oublié. Elle est rancunière mais pas avec tout le monde. Et comment pourrait elle l'être avec ceux qu'elle aime? Elle le regarda un instant, calme comme la brise légère qui soufflait sur eux. Elle s'était déjà apaisée. Kaname lui cache beaucoup de chose mais elle lui en cache énormément aussi... Peut être que justement, s'ils veulent pouvoir compté l'un sur l'autre il faudrait remédier à cela... Elle ne sait pas, elle hésite. Elle a confiance en lui mais... Se confier à lui ne serait il pas trop dangereux? Elle soupira légèrement, de toute manière qu'est ce qu'elle avait à perdre? Rien. Et puis il faut bien que l'un deux face le premier pas. C'est décider, elle se livrera à lui pour qu'il puisse avancer comme il l'entend. En revanche si elle voit que cela n'arrange pas les choses et qu'il continue à emprunter le chemin qu'il a prit, il est évident qu'il pourra tirer un trait sur elle. Elle sera là pour Yuuki mais plus pour lui.

« Je ne sais pas pourquoi tu as choisi cette vie. Je suis plutôt dans le genre offensif et tu le sais. Je n'aurais jamais supporté de me cacher. Mais je ne te le reproche pas, enfin... Je ne pense pas. Dis-moi Anju... Pourquoi viens-tu toujours prendre de nos nouvelles... ? »

Elle le regarda s'avancer... Parfois elle arrivait à retrouver quelque trace de son ancien lui. C'était agréable de voir que le jeune Kaname n'était pas mort totalement et qu'il résistait un peu au monde cruel qui l'entoure. Elle le comprend... Il n'a jamais eu la vie facile et c'est surement pour cela qu'il s'est renfermé sur lui même. Il est devenu tellement glaciale. Perdre celle qu'il aime dans une première vie puis perdre ses « parents » dans la seconde... Cela était vraiment cruel. Anju savait ce qu'il avait vécu et l'avait toujours garder pour elle. Bien sur que non elle ne dira rien... Elle plissa les yeux.

« Kaname... »

Elle l'avait interpellé pour qu'il la regarde. Ce qu'elle a à dire ne sont pas des paroles en l'air et elle ne s'est jamais confier de la sorte. Kaien est au courant évidemment mais elle n'avait pas eu besoin de se confier, il avait comprit tout seul. Elle plongea son regard dans le sien, ni triste, ni joyeux, neutre... Et c'est alors qu'elle entama son récit comme quand elle lui racontait des histoires quand il était petit.

« Je n'ai pas vraiment choisi cette vie. Au début je n'ai pas eu le choix. Ma mère m'avait confier à une femme ainsi qu'a Sebastian. Tu te souvient qu'il a un pacte avec ma famille... Il veille toujours sur moi, depuis ma naissance, il a toujours était là pour moi. Bien évidemment ce n'est que par devoir et non attachement. J'ai toujours vécu dans ce manoir et en sortir m'est impossible. Personne ne sait que j'existe à part toi et Kaien. »

Elle le regardait sérieusement et repris.

« Je ne peux pas me permettre d'aller au Sénat et de me présenter comme celle que je suis. Ma mère à vécu toute sa vie dans une cage, je ne veux pas subir le même sort. Et je ne veux pas non plus que Rido me retrouve. Il ignore ou se trouve le manoir. Oui je fuit le Sénat et mon père parce que je sais qu'ils sont alliés et que face à eux, seule je n'ai aucune chance »

Voilà c'était dit. Elle s'avança pour le suivre et aller avec lui là ou il désirait aller. Et c'est en continuant de parler qu'elle marchait gracieusement à ses côtés.

« Ma famille je l'ai perdu en même temps que vous deux. Haruka et Juuri m'étaient très précieux et je sais qu'ils tenaient à moi. Je ne leur doit rien mais si je veille sur vous deux c'est seulement par amour... »

« Dis-moi cousine... Pourquoi sembles-tu si seule... ? C'est une chose qui m'a frappé dès le début, tu n'as pas l'air épanouie dans ta vie... »

Elle sourit légèrement amusée et c'est en regardant la lune qu'elle répondit le plus sincèrement possible.

« En 2000 ans tu dois te douter que j'ai eu quelque amants. Aucuns vampires en tout cas. Cela m'est impossible sinon je devrait le tuer juste après avoir profiter de lui. Je suis cruelle mais je en tue pas pour le plaisir. Mais je n'ai jamais réussit à aimer quelqu'un jusqu'à présent. Je m'attache mais sans plus. L'amour que tu portes à Yuuki est rare et jamais aucun homme ne m'aimera ainsi »

Le regarde à nouveau et sourit malicieusement.

« Mais dis moi je te trouve bien indiscret, tu as d'autre question dans le genre? »

Bien évidemment elle le taquinait. Elle ne peut pas s'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Jeu 10 Mai - 20:57

Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me réponde et encore moins à ce qu'elle me donne ses raisons. Bien entendu une fois qu'elle m'eus tout confié, tout me sembla évident et je m'en voulus un peu de l'avoir presque traitée de couarde. Ma cousine n'avait pas fui, elle avait juste pensé à se cacher dans la juste continuité de ce que sa mère avait décidé pour elle, pour son bien. Cela m'étonna de Hio mais en même temps... L'instinct maternel était quelque chose de très fort paraissait-il.

Je la regardais pendant toute son histoire, je voulais qu'elle comprenne sans que je lui dise combien ses aveux me faisait du bien. Plaisir... Peut-être mais surtout j'avais l'impression de pouvoir lui faire plus confiance, parce qu'elle ne s'était pas enfuie, elle s'était cachée pour mieux nous épargner, Yuki et moi. Je lui était reconnaissant et il me semblait que je pourrais plus facilement l'accepter dans ma vie sans pour autant lui trouver une utilité.

Car j'étais devenu comme ça, les seules personnes que j'autorisais à entrer dans mon cercle de vie avaient toutes été des personnes utiles pour mes objectifs. Pas une ne s'était trouvée là uniquement pour les sentiments qu'elle faisait naître en moi car à part Yuki, je n'accordais d'attention sentimentale à personne. Pas même Kaien. C'était sûrement très frustrant pour eux tous mais je devais me protéger et ériger un mur autour de moi m'avait semblé la meilleure solution. Et puis mes rares moments passés avec ma sœur endormie me procuraient une échappatoire, un moyen de décompresser un peu.

Je fus un peu déstabilisé d'apprendre qu'Anju n'avait pas trouvé d'homme cher à son cœur en deux milles ans. C'était pour dire, même sa mère, la folle Hio, avait trouvé chaussure à son pied. Pas pour longtemps, certes, mais elle avait trouvé. Alors qu'est-ce qui avait retenu ma cousine comme ça... ? La peur d'être trahie... ? Effectivement c'était une hypothèse plus que logique. Personnellement, le seul qui pouvait me trahir était moi-même car Yuki n'était plus une vampire pour le moment, elle était donc à l'écart de ce monde, à sa lisière, et comme le loup qui rôde près de la maison sans jamais pouvoir y entrer, elle ne pouvait faire de mal à personne.

Clignant des yeux sous la taquinerie d'Anju, je m'autorisais un petit sourire amusé. Oui bonne question, pourquoi posais-je autant de questions... ? D'habitude je n'étais pas aussi loquace. Et surtout, pas aussi curieux. Peut-être était-ce parce que d'habitude, j'avais tous les renseignements sur la personne qui me parlait avant même qu'elle ne se soit présentée. Ce qui n'était pas le cas de ma cousine, c'était la personne la plus mystérieuse de mon entourage, et cela tenait de l'exploit.

Souriant un peu plus, j'affectais un soupir indigné et répondit sur un ton un peu plus léger que celui que j'avais employé plus tôt :


« Je suis curieux, c'est normal après toutes ces années. En tout cas je suis... Heureux que tu m'ai donné tes raisons, à présent tout me semble tellement évident. Je suppose que le petit Kaname avait toujours refusé de comprendre. Je me cachais la vérité en fait, il était plus facile de t'en vouloir que de te comprendre et d'accepter. »

Je ne m'excusais pas, je n'étais pas encore prêt pour ça. Cela me faisait mal de l'admettre mais j'ai une fierté très souvent mal placée, encore une barrière érigée entre moi et le reste du monde. Au moins j'avais admis mes torts, peut-être que cela suffirait à Anju.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Dim 13 Mai - 10:07

Shizuka Hio... Anju ne l'avait vu qu'une seule et unique fois... Elle ne s'était pas senti vraiment proche d'elle malgré le lien puissant qui les unissait. Elle lui avait en quelque sorte sauvé la vie c'est vrai, mais le cœur de la jeune fille était devenu trop glaciale... Leur rencontre fut brève et sans grande parole. Anju reparti comme elle était venue. Des questions sans réponse et une amertume toujours bien présente. Malgré sa puissance, malgré son physique, malgré sa bourgeoisie, non elle n'avait jamais était heureuse. La meilleur période de sa vie ne dura environ une décennie et la chute fut encore plus lourde, puise qu'elle était tombé d'encore plus haut. Haruka... Juuri... Il n'avait pas le droit de partir... Et tout ça encore et toujours à cause de son sang... Cet homme... Il n'aurait jamais du naître.

Être seule toute les journées pendant des siècles et des siècles... Elle avait eu largement le temps de repenser à tout ça. Elle qui sait si bien cacher ses émotions, elle n'a fondé sa vie que sur des regrets... Qu'elle triste histoire. Anju se trouvait vraiment pathétique. Et malgré la présence et la gentillesse de Sebastian, elle se disait qu'elle aussi, tout comme son père elle n'aurait jamais du venir au monde. Elle enviait tellement ces humains qui avait une famille. Peut être étaient il pauvre, peut être étaient ils faibles mais... Ils étaient heureux. Elle, elle ne peut pas s'en vanter. Et malgré tout cela, elle continue d'avancer. Pourquoi? Pourquoi ne pas avoir été chercher la mort? Elle ne le sait pas vraiment. Surement l'envie de protéger ces deux cousins. Que ce soit a sens unique et dans l'ombre cela lui allait très bien mais désormais tout aller être différent. Elle a dévoilé son visage et elle sait très bien que le secret ne le restera point...

« Je suis curieux, c'est normal après toutes ces années. En tout cas je suis... Heureux que tu m'es donné tes raisons, à présent tout me semble tellement évident. Je suppose que le petit Kaname avait toujours refusé de comprendre. Je me cachais la vérité en fait, il était plus facile de t'en vouloir que de te comprendre et d'accepter. »

Elle le regarda, esquissa un léger sourire. Pas besoin d'excuse, elle n'en voulait pas, puis Kaname qui s'excuse... C'est du jamais vu donc elle ne s'y attendait pas vraiment. Elle était contente que ses confidences lui procure un soupçon de plaisir. Ce n'est pas grand chose mais après tant d'absence et tant de silence. Elle continua de marcher jusqu'à ce fameux lac et posa son regard sur l'eau. Le silence et d'or, la parole et d'argent... C'est vrai mais Anju ne peut s'empêcher de briser toute cette petite harmonie. Elle prit la parole à nouveau.

« Tu étais jeune c'est normal... Mais je pensais que tu m'avais oublié. Apparemment non. Ça me soulage un peu de savoir que finalement j'existe quand même dans la mémoire de Kaien ainsi que dans la tienne. »

Elle plongea son regard sanglant dans le sien. Non elle n'avait trouvait personne et c'était mieux ainsi. Sinon, elle est certaine qu'elle se serait éloignée de cette Académie et donc du peu de famille qui lui reste. C'est un choix et en même temps une fatalité. Mais c'est mieux ainsi... Son père étant toujours envi, elle n'est pas encore prête à faire sa vie et oublier ce monstre qui sommeil dans l'ombre. Yuuki, sans qu'elle ne le sache encore, est en danger et toutes les personnes disponibles pour la protéger seront les bienvenues.

« Je ne sais pas si je t'aurais reconnu si je t'avais croisé ailleurs qu'ici. Tu étais déjà grand petit mais là tu m'as largement dépassé. Que ce soit en taille mais aussi en puissance. Le sang de ma mère à du te donner pas mal de pouvoir. Sachant que tu compte également boire le sang de Yuuki, il est certain que tu seras le sang pur le plus puissant parmi tout ceux restants. »

Elle sourit légèrement en coin. Non elle n'est pas folle comme sa mère et à l'esprit bien affutée. Elle à une petite idée de ce qu'il compte faire. Elle en ferra rien pour l'en empêcher mais elle compte bien assurer ses arrières et celles de Yuuki. Car malgré que Kaname soit puissant et malgré qu'il sache tout à l'avance, il y a toujours quelqu'un ou quelque chose pour perturber les plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Dim 27 Mai - 13:51

Je ne pensais pas que mes excuses à demi-voilées suffiraient à la rendre aussi douce et gentille qu'avant mais apparemment je me trompais, elle esquissa un sourire et son visage redevint doux bien que distant. Elle avait beau dire de moi et de mon masque de froideur, elle se cachait aussi derrière cette attitude lointaine et détachée. Peut-être était-ce qu'elle voulait au fond, partir de ce monde où elle n'avait pas trouvé sa place... Comme moi en quelque sorte.

Admirant le lac qui avait donné à Kaien une bonne raison d'installer son Academy ici, je ne jugeais pas nécessaire de parler. Mais Anju s'en chargea à ma place, elle se dit rassurée de savoir que je ne l'avais pas oublié. Je n'oubliais pas les gens en général, sauf peut-être après des millénaires, mais dix-sept ans n'auraient pas suffit, même si j'étais jeune quand elle était partie. C'était une de mes capacités vampiriques, ne pas oublier. Cela avait un petit effet néfaste sur mon caractère : j'étais un peu rancunier et je ne m'en cachais pas.

Elle me parla ensuite de puissance vampirique et je me refermais. Oui j'avais tué sa mère mais à ses yeux ça n'était pas important à l'évidence, sa famille n'avait jamais été les Hio mais bien les Kuran, et encore, pas tous. Mais je n'aimais pas parler plan et puissance avec les autres, et encore moins avec ma famille, enfin, les deux membres qui restaient dont une qui devait tout ignorer, pour son bien. En tout cas pour le moment.


« Ne parle pas de ça Anju, je ne veux pas avoir à me justifier. J'aurais aimé que l'on se retrouve autrement que dans un rapport de force. Des fois je souhaiterais ne pas être ce que je suis, devenir un mortel faible et dont la vie s'achève en une fraction de seconde, après quatre-vingt années de vie. »

Après cette confidence qui m'avait beaucoup coûté, je détournais la tête et allait m'asseoir sur le banc unique qui faisait face au lac, en quête d'un peu de quiétude. Les moments où je n'étais pas constamment sur mes gardes me semblaient trop rares et trop courts. Mais vie avait toujours était ardue, mon chemin douloureux et difficile et au fond, le seul moment où j'avais réussi à obtenir un peu de paix avait été pendant mon long, très long, sommeil. Des fois je me prenais à vouloir retourner dans notre crypte pour y dormir, avant de me faire poignarder par un Sang-Pur avide de pouvoir...

Secouant la tête, je sortis de mes sombres pensées et tournais la tête vers ma cousine. Elle se sacrifiait trop pour Yuki et moi, et même si je n'en avais pas l'habitude, je pris la décision de le lui dire. Je laissais un coin de ma bouche se relever en un sourire subtil et presque invisible et lui dit sur un ton plus léger que le précédent :


« Tu sais, tu ne devrais pas tant t'inquiéter pour Yuki et moi. Elle est plus forte qu'on ne le pense et je ne suis pas du genre à me laisser faire. Tu devrais penser un peu à toi, j'espère que tu ne comptais pas passer ton éternité seule tout de même...? »

Je songeais que cela avait été mon cas et je me rendis que toute ma vie avant Yuki, je n'avais pas vraiment vécu, surtout qu' « elle » était partie, sacrifiée pour la cause des Hommes... Je ne souhaitais en aucun cas que cela arrive à ma cousine, mais j'avais déjà perdu beaucoup de temps, en effet, elle semblait si triste déjà, comme si son cœur se flétrissait à chaque jour où elle se rendait compte que personne ne l'attendait dans son manoir...

Mû par un réflexe venu de je savais où, je posais une main légère mais assurée sur la sienne et la gardais comme ça un moment, jusqu'à ce que le message passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Mer 6 Juin - 9:19

« Ne parle pas de ça Anju, je ne veux pas avoir à me justifier. J'aurais aimé que l'on se retrouve autrement que dans un rapport de force. Des fois je souhaiterais ne pas être ce que je suis, devenir un mortel faible et dont la vie s'achève en une fraction de seconde, après quatre-vingt années de vie. »

Elle le regarda un instant, sans répondre dans un premier temps. Elle avait du mal à le reconnaître c'est vrai... Et lui aussi devait avoir du mal à reconnaître sa cousine. Avant ils pouvaient parler de tout et de rien mais toujours avec légèreté. Désormais tout est différent. Elle ferma un bref instant les yeux. Le passé lui manque et la rend nostalgique. Elle se rappel de sa propre enfance. Rien n'avait d'importance. Sebastian était là, elle voulait jouer... Rien n'était compliqué, juste profiter de chaque instant. Puis elle a grandit et a fait ses au revoir à son innocence. Cependant, elle ne l'avait pas complétement perdu puisqu'elle l'a retrouvé lorsqu'elle a rencontré son petit cousin. Il était comme il était et elle l'a toujours accepté ainsi bien qu'il soit d'avantage son ancêtre que son cousin. Elle a profité pendant des années de leurs innocences et désormais elles ont belle et bien disparut... C'est dommage, vraiment dommage...

Elle hésita un instant... Elle aurait aimé ne pas être freiné et laisser libre court à ses émotions. Serrant légèrement le poing, finalement elle se résigna à laisser sa main en place, ne pas le toucher, rester distante comme elle savait si bien le faire. Désormais elle connait son but et elle sait qu'elle est dans sa ligne de tire. Elle n'a pas choisit non plus sa condition mais elle l'assume sans regret. Et pourtant les regrets remplissent sa vie.

« Je suis désolée... »

Elle le regarda s'éloigner d'elle, le regard si complexe. Elle ne laissait rien paraître et en même temps tout était si lisible. Elle se décida à le suivre d'un pas léger et silencieux. Beaucoup de chose trottait dans sa tête, rien n'était confus mais tout se mélangeait, tout était lié... Elle resta à ses côtés, debout et posa son regard sur l'eau. Les années l'avait endurcit et la souffrance après l'avoir rongée avait finit par partir. Définitivement? Oh non bien sur que non mais elle avait retrouvé le sourire bien qu'il ne soit pas aussi éblouissant qu'avant. Elle remarqua, évidemment, que son jeune cousin avait la tête ailleurs. En même temps avec tout ce qu'il doit avoir à penser... Elle le laissa à sa rêverie, ne voulant pas le perturber. Et c'est amusée qu'elle le vit essayer de se remettre les idées en place en secouant sa tête. Ca y est Kaname est de nouveau parmis nous.

« Tu sais, tu ne devrais pas tant t'inquiéter pour Yuki et moi. Elle est plus forte qu'on ne le pense et je ne suis pas du genre à me laisser faire. Tu devrais penser un peu à toi, j'espère que tu ne comptais pas passer ton éternité seule tout de même...? »

Elle plongea son regard dans le sien, l'écoutant doucement. Kaname tu entends ce que tu dis?... Elle resta neutre, droite comme un piquet, tout en grâce et élégance. Le vent soulevant légèrement ses cheveux pour les faire onduler, elle ne le lâcher pas du regard. Cependant, elle fût assez surprise du geste de Kaname. Alors qu'elle réfrénait ses envies, lui se laissait aller... Elle ne savait pas trop quoi penser. Son visage se radoucit un peu et elle serra la main du jeune homme. Fortement mais tendrement. Il lui avait manqué...

« Kaname, tu sais très bien que je fais ce que je veux et que ça à toujours était ainsi »

Elle avait prit un ton amusé et léger. Sauvage et indomptable, quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, elle ne changera pas. Son éternité elle la ferra seule, à veiller sur eux deux. A moins que Kaname décide de la tuer... C'est ce qu'elle voulut lui faire comprendre. Elle glissa son autre main dans ses cheveux bruns et le fixa un instant.

« Tu sais très bien au fond de toi que ce sont des mots lancés dans le vent puisque mes décisions sont toujours réfléchit et que je ne les trahis jamais »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Sam 9 Juin - 9:03

Je ne savais plus trop où j'en étais, normalement je me devais d'être inébranlable, de ne jamais plier mais... Revoir Anju après toutes ces années, après avoir pensé qu'elle avait fui, qu'elle s'était efforcée de nous oublier... Cela me choquait un peu, dans le bon sens, certes, mais ça me choquait quand même. Mon mouvement involontaire m'aurait fait rougir si je n'avais pas eu un minimum de contrôle sur moi-même. L'honneur était sauf.

Je me contentais de laisser planer un sourire voilé sur mes lèvres tandis qu'elle répondais à mon geste en serrant à son tour ma main dans la sienne, si fine, si pâle... Je baissais les yeux sur nos mains liées avec un sentiment de culpabilité. Je ne faisais que donner un peu d'affection à ma cousine si longtemps perdue et je me sentais coupable envers Yuki. Secouant la tête à nouveau, j'écoutais sans l'entendre Anju.

Au moment ou je voulu m'écarter d'elle, jugeant objectivement que l'on s'était bien compris, elle passa son autre main dans mes cheveux, et me fixa de ses yeux sanglants pour me dire qu'elle réfléchissait toujours longuement à ses mots et ses actes avant de les dire ou de les faire. Mon mince sourire disparut et je me redressais, coupant nos contacts par la même occasion.


« Et j'ai pesé les miens avant de les dire. Crois-en mon expérience millénaire Anju, tu ne pourras pas passer ton éternité sans quelqu'un. Et ne te fais pas d'illusions, la famille est importante, mais elle ne suffit pas. »

Je me levais et fixant le lac, le mis mes mains dans mon dos, songeur. Comment lui faire comprendre... ? Même les humains, beaucoup plus éphémères que nous, avaient compris que leur seul but dans la vie, le seul qui vaille vraiment la peine, était de trouver l'âme sœur. Pas d'aimer, car on pouvait aimer n'importe quoi à la folie. Non c'était l'âme qui résonnait en harmonie avec la nôtre qu'il fallait trouver, et elle était unique, sauf cas exceptionnel, et c'était bien pour cela qu'elle était si difficile à trouver...

« Que dois-je te dire pour que tu comprenne... ? Même si elle te fais souffrir, même si elle ne t'aime pas, c'est elle que tu dois trouver Anju, ton âme sœur, la seule avec qui tu te sente complet, avec qui le temps passe trop vite, même pour nous, sans qui tu respire et pense avec difficulté... »

Soupirant, je me retournais et lui fit face, la fixant avec toute l'attention et le sérieux dont je pouvais, faisant peser tous mes millénaires dans ce que j'allais dire, je conclus :

« Je ne te parle pas d'amour mais de résonance, de vénération presque, de ton âme sœur. Il n'y en aura qu'une, même si elle venait à se réincarner, ce serait toujours la même. »

Et je pensais tristement à Elle, que je retrouvais en chaque instant dans Yuki. C'était elle, j'en étais convaincu, si forte et si fragile à la fois. Je m'étais juré que cette fois, je ne la laisserais pas partir, que je prendrais soin d'elle, même si c'était agir contre elle, comme je n'avais pas su le faire il y avait des milliers d'années de ça.

Je voulais qu'Anju trouve cette âme, afin que la sienne ne soit plus si seule et triste qu'elle ne l'était à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Jeu 14 Juin - 12:18

Elle le regarda se redresser et fit de même. Son regard avait changé à nouveau. Elle ne lui voulait pas de mal et encore moins s'immiscer entre lui et Yuuki... Étrange réaction de sa part. Le roi a bien changé elle doit l'avouer. Elle ne reconnaît plus le Kaname d'avant et c'est vrai qu'elle se confesse à elle même être un peu déçue. Jamais elle n'aurait pensé qu'il deviendrait si dur... Si inaccessible... Elle aussi avait changé, normale les gens changent avec le temps mais pas autant... On dirait qu'il porte tout le poids de la terre sur ses épaules.

Elle gardait le silence comme elle sait si bien le faire. Peut être finalement qu'il aurait mieux valut qu'elle soit plus discrète pour ne pas le recroiser. Garder ses souvenirs au fond de son cœur, des souvenirs bien différents de ce qui l'attend aujourd'hui. Yuuki bébé et si belle, si innocente, si attendrissante. Kaname enfant et bien différent d'aujourd'hui. Un petit garçon mignon et souriant. Un petit garçon adorable et même un peu timide. La mort d'Haruka et Juuri l'a blessé, c'est tout à fait normale mais il n'est pas le seul a en avoir souffert. Elle aussi ce jour là elle a perdu sa famille. Elle l'écouta à nouveau parler.

« Et j'ai pesé les miens avant de les dire. Crois-en mon expérience millénaire Anju, tu ne pourras pas passer ton éternité sans quelqu'un. Et ne te fais pas d'illusions, la famille est importante, mais elle ne suffit pas. »

Elle le regarda légèrement agacer. Cette conversation l'ennuie un peu.

« Que dois-je te dire pour que tu comprenne... ? Même si elle te fais souffrir, même si elle ne t'aime pas, c'est elle que tu dois trouver Anju, ton âme sœur, la seule avec qui tu te sente complet, avec qui le temps passe trop vite, même pour nous, sans qui tu respire et pense avec difficulté... »

Elle ne disait rien par respect, le laissant finir sans lui couper la parole. Le fixant intensément.

« Je ne te parle pas d'amour mais de résonance, de vénération presque, de ton âme sœur. Il n'y en aura qu'une, même si elle venait à se réincarner, ce serait toujours la même. »

Il a finit? Elle soupira, distante...

« Tu me parle comme si tu t'adressais à une gamine. Tu es certes plus vieux que moi mais cela ne signifie pas que je n'ai pas vécu. Toi ton âme soeur tu l'a cherché dans ta première vie et encore c'est elle qui est venue à toi. Puis ensuite... Yuuki était juste sous tes yeux comment aurais tu pu la louper? »

Elle posa son regard sur l'eau, fixant la lune qui se reflétait dedans. C'était vraiment beau à voir mais le moment ne prête pas à la contemplation.

« Je sais ce que signifie être âme soeur. Pour toi tout a été simple sur ce point. Moi non. Je ne compte pas faire ma vie avec un humain que je perdrais au bout de quelques années et je ne peux la faire avec un vampire. »

Elle ne tient pas à s'afficher au grand jour avec un vampire pour que tout le monde le sache et que son père la retrouve. Non, mieux vaut rester seule, dans l'ombre et vivre sans lui sur son dos. Kaname a vécut beaucoup de malheur, elle en est parfaitement consciente et c'est pour cela qu'elle a toujours été là pour lui avant. Mais elle aussi a ses malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Mar 19 Juin - 19:52

Je soupirais, j'avais bien vu à son expression qu'Anju ne m'écoutait pas vraiment. Elle était têtue, campée sur sa position et ne comptait pas en changer tout de suite, voir même jamais. J'étais vraiment un ancêtre incompétent pour ne pas réussir à la convaincre... Haussant les épaules je gardais les yeux fixés sur le lac tandis qu'elle me répondait, exactement ce que j'avais deviné qu'elle me répondrait.

Même après qu'elle eut fini de parler, je restais silencieux. Ma cause était perdue d'avance, je le voyais bien. Que devais-je faire alors... ? Passer à autre chose... ? Peu fier de moi-même, je décidais d'opter pour cette option et abandonnais le combat. J'avais déjà bien assez de problèmes pour ne pas en plus essayer de faire voir à Anju ce qu'elle ne voulait pas voir. C'était dur à dire mais c'était la triste vérité. J'ajoutais donc pour la forme :


« Ton père, j'en fais mon affaire, bientôt il ne sera plus un problème. Et je suis convaincu qu'à présent tu es assez forte pour le combattre, ou du moins cesser de te cacher. Qui plus est, si tu rencontrais quelqu'un d'assez fort pour te soutenir, moralement ou physiquement, ou bien les deux. »

Je secouais la tête, montrant ma légère déception et laissais encore un long silence s'installer, m'abandonnant un instant à la contemplation des étoiles. Après ça, je conclus simplement :

« Mais après tout, qui suis-je donc pour te dire quoi faire... ? J'espère juste que tu ne regretteras jamais tes choix. Si ce n'est pas déjà le cas. »

Me levant, je fourrais mes mains dans mes poches et m'avançais de quelques pas en direction du chemin qui nous avait amené au lac. La nuit était déjà bien avancée et je craignais que ma longue absence ne soit mal interprétée par les Night Class. Je pensais donc à les rejoindre, histoire de leur rappeler mon bon souvenir. Me tournant vers Anju, j'attendis de voir ce qu'elle décidais à son tour, en silence.

Tout en l'attendant, mes pensées dérivèrent sur ce qu'elle m'avait dit. Oui c'était vrai, jusqu'à présent le choix de mon âme sœur avait toujours été logique, évident et même totalement naturel. Comme si je n'avais pas le choix. Yuki et Elle... Avaient été mises sur ma route avant même que je ne puisse comprendre ce qui m'arrivait, comme si quelqu'un, quelque part, en avait décidé à ma place... Et jamais l'idée que trouver l'âme sœur ne soit pas si simple ne m'avais traversé l'esprit. Je m'en voulais un peu à présent, d'avoir dit toutes ces choses à ma cousine, après tout je prétendais savoir de quoi je parlais alors qu'en réalité...

Secouant la tête pour moi même, je clignais des yeux et revint au présent, me demandant si Anju accepterait une nouvelle fois mes excuses. Cette pensée en amena une autre, fort déplaisante : je trouvais que je commençais à m'excuser un peu trop souvent ces temps-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Anju Hio

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans ton ombre... (sinon Vichy ^^)

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Ven 6 Juil - 10:38

Elle le regarda perplexe... Ils ne se comprenaient plus, c'était triste à voir. Elle avait comprit pourquoi il faisait ça. Mais elle ne fermait pas les yeux. Elle sait parfaitement ce que ça lui coute et la jeune femme a beau être têtue, elle n'est pas innocente pour autant. Anju est une femme mure bien qu'elle est son caractère. Si elle se sacrifie c'est peut être parce que c'est la meilleur chose à faire. Elle n'a jamais trouvé personne pour elle. L'âme soeur... Un très joli groupe de mot dont elle ignore tout. Kaname avait la chance de vivre une chose hors du commun et il n'était peut être pas conscient que cette chance est extrêmement rare. Qui peut se vanter parmis tout ceux qu'il connait qu'ils ont trouvé l'âme soeur? Ses parents oui mais qui d'autre? Personne... Anju n'est pas une exception et ce n'est pas parce qu'elle à choisit d'agir ainsi qu'il doit lui en vouloir. Elle pense que c'est le mieux à faire mais ne baisse pas les bras pour autant. Elle a du mal à trouver c'est vrai mais elle ne se plein pas de cette situation.

Kaname ne devait pas prendre ce sujet comme un échec. Ils ont des avis différents c'est tout. La jeune femme le regarda. Pour rien au monde elle ne voudrait s'éloigner à nouveau de lui et Yuuki. Ils sont tout pour elle pour le moment et elle en souffrirai beaucoup. Elle le regarda un instant, elle ne voulait pas s'excuser mais juste qu'il comprenne son point de vu. Mais il faut avouer que la belle albinos a un peu du mal à comprendre le sien. Mais elle ne perd pas espoir, il leur faut juste le temps de se retrouver. 15 ans c'est long, très long. Surtout quand on coupe tout contacte. Elle regrette et si c'était à refaire évidemment qu'elle ferrai autrement, surtout en sachant qu'Haruka et Juuri allaient disparaître. C'est alors qu'elle s'exclama:

« Ne m'en veut pas. »

C'est tout ce qu'elle a à dire à ce sujet. Il est grand, il comprendra. Anju languit également de rencontrer Yuuki. Tout sera différent avec elle. Les deux jeunes femmes doivent commencer de zéro. Yuuki ne sait rien d'Anju et Anju, malgré les informations de Kaien, ne sait rien de sa cousine. Peut être qu'elles se s'entendront pas... Non cela est impossible, la belle albinos a tant de questions, tant de choses à faire avec Yuuki. Ca serait vraiment injuste. Depuis le temps qu'elle attend leurs retrouvailles. Elle regarda son cousin lorsqu'il lui parla.

« Ton père, j'en fais mon affaire, bientôt il ne sera plus un problème. Et je suis convaincu qu'à présent tu es assez forte pour le combattre, ou du moins cesser de te cacher. Qui plus est, si tu rencontrais quelqu'un d'assez fort pour te soutenir, moralement ou physiquement, ou bien les deux. »

Elle ne voulut pas briser ce silence paisible. Puis elle ne parle jamais sans avoir réfléchit avant. Elle pèse toujours ces mots, puis, elle aussi en profita pour contempler les étoiles. Il est vrai qu'elle avait souvent imaginé leur rencontre. Et il est vrai aussi qu'elle s'était imaginée quelque chose de bien différent. Plus de tendresse, moins de non dit, une rencontre plus amicale et moins formelle.

« Mais après tout, qui suis-je donc pour te dire quoi faire... ? J'espère juste que tu ne regretteras jamais tes choix. Si ce n'est pas déjà le cas. »

Elle le regarda se lever et se plonger dans ses pensées. Il allait repartir en cours, ce qu'elle comprit, les vampires ont souvent tendances à se dissiper lorsque le chef n'est pas là et surtout avec le manque de sang. Les blood tablets c'est bien mais jamais ça ne remplacera le sang humain. Elle fût quand même un peu attristé de le quitter si vite. Mais elle était consciente que les quelques minutes qu'ils avaient passé en tête à tête est une chance. Elle prit à nouveau la parole.

« Pour Rido ce n'est pas si facile. Je peux l'affronter, même avant j'aurais pu mais... Il s'agit de mon père et donc de mon propre sang. C'est bien plus dur que d'affronter un inconnu. Après c'est vrai que si j'avais quelqu'un tout serait différent. Mais malgré mes apparences, je traine avec moi pas ma de sentiment humain comme la peur, le regret, et la solitude »

Elle laissa une petite pause s'installer puis continua en le regardant.

« Je compte reprendre la place qui est la mienne. Je ne me cacherais plus que cela plaise ou non. J'ai moi aussi un rang à tenir »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 26
Localisation : RP : Pavillon de la Lune / HRP : Lyon

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   Jeu 12 Juil - 18:08

Je devais rentrer en classe. Je faisais confiance à Takuma pour tenir la classe mais les Night Class n'étaient jamais aussi calmes avec lui qu'avec moi. Et puis quelque part, voir ce professeur trembler en tentant de faire face à sa plus grande peur me faisait de la peine. Je savais que les aristocrates que j'avais pour camarades de classe ne se jetteraient pas sur lui comme des bêtes mais ils s'agiteraient assez pour le terroriser.

Me tournant vers ma cousine tandis que celle-ci me demandait de ne pas lui en vouloir, je me contentais de garder un sourire sur le visage, je ne souhaitais pas qu'elle pense que je lui en voulais. Malgré tous les conseils que j'avais tenté de lui montrer, je restais très respectueux de ses choix. Elle avait l'expérience de l'âge à présent, je n'avais aucun droit sur elle. Surtout pas après qu'elle m'aie vu dans ma plus grande faiblesse.

Je secouais doucement la tête pour lui signifier qu'elle ne devait pas s'excuser. Au contraire, j'aurais dû le faire, pour avoir malgré tout tenté de lui imposer mon point de vue. Je n'avais pas été très gentil avec elle depuis nos retrouvailles. J'étais resté distant et froid mais il faudrait qu'elle fasse avec, je n'avais plus l'habitude de m'ouvrir aux autres. Ce n'était source que de faiblesses et pour rien au monde je ne souhaitais être faible, surtout pas maintenant.

Lui tendant la main pour enterrer les restes de hache de guerre, je li répondit d'une voix douce :


« Ne t'en fais pas Anju, fais comme tu le sens. Je suis content d'apprendre que tu as décidé d'agir. Mais si toutefois tu avais souhaité rester dans l'ombre encore quelques temps, j'aurais compris. Je ne suis pas si froid que j'en ai l'air. »

Un petit sourire vint confirmer mes mots et gardant sa main dans la mienne, je la serrais doucement. Je l’entraînais vers le bâtiment principal. Revoir ma cousine m'avait fait plaisir et surprit comme personne n'avait réussi à le faire depuis longtemps mais comme toute chose a une fin, il fallait que ce moment de confessions s'achève... Et je devais bien avouer qu'il me faudrait du temps pour faire entrer ma cousine dans ma vie à nouveau.

Il faudrait d'avoir que je lui trouve une place à part, comme pour Yuki. Il ne fallait plus qu'elle souffre elle non plus. Ou en tout cas, le moins possible. J'avais eu tord de la forcer à agir contre Rido. Elle avait raison, je savais ce que c'était d'être incapable de regarder quelqu'un de son sang dans les yeux et de le tuer. J'avais été faible à ce niveau-là plusieurs fois déjà. Mais la prochaine fois, mon bras sera infaillible. Et j'aurais une arme tout aussi infaillible.

Mettant ces pensées de côté, je marchais doucement, le bras d'Anju sous le mien et je laissais un nouveau silence, plus paisible et moins crispé s'installer. Il fallait que je sois plus tendre avec Anju, j'avais conscience que notre longue séparation avait été pénible pour elle aussi, voir même plus que pour Yuki et moi. Personnellement j'avais eu beaucoup de choses à penser et ma sœur ne la connaissais plus.

Sans aucun doute cette situation devait être beaucoup plus pénible pour elle que pour nous. Soupirant légèrement en voyant le bâtiment principal arriver à grands pas jusqu'à nous malgré l'allure lente que j'avais prise, je ralentis encore un peu mais ne parlais pas. Toutes mes attentions étaient dans mes gestes et mes silences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melronius.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Kaname]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles [PV Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Rpg v2 :: Académie Cross ~ :: Pavillon commun :: La cour-