Vampire Knight Rpg v2
    Bienvenue au sein de l'Académie Cross ~
    Si tu es déjà parmi nous, connecte toi !
    Et si tu es nouveau, n'hésite pas à t'inscrire, nous t'attendons ♥️

Vampire Knight Rpg v2

La Version 2 du Forum Vampire Knight Rpg !
 

Partagez | 
 

 Quand l'eau est froide ~~ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neku Kaori

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/04/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: pour Neku : Asexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Ven 5 Aoû - 2:06

Oui, Neku aussi à parfois besoin d’une bonne séance de détartrage, et même si pour lui, il était détestable que la salle de bain des vampires soit commune ne prenant compte du sexe, pire, le dérangeant grandement, ce n’était pas une raison pour autant de se laisser aller dans la crasse. Le rouquin n’avait néanmoins pas lésiné sur son mode opératoire pour tenter de se retrouver seul dans la pièce immaculé ; il était 4h du matin. Autant dire que la plus grande majorité des Nightclass étaient en cours, mieux encore, il avait poussé le vice de son esprit tortueux plus loin ; il ne risquait pas également de rencontrer un humain avide de nudité à une heure aussi poussé de la nuit. Pourquoi ? Une rumeur disait que certaines Dayclass n’hésitaient pas à montrer dans les arbres proches de la fenêtre correspondante à la salle de bain des Nightclass pour les espionner… En toute honnêteté, cela dégoutait au plus au point le pauvre Neku qui ne pouvait supporter la présence humain, même qu’olfactive… Et s’imaginer dénudé devant l’un d’eux …
Miséricorde.
Mais il était également très prude vis-à-vis de ses congénères vampiriques. Il faut dire que sans l’uniforme obligatoire, on pouvait soupçonner, et à s’y méprendre évidement, qu’il était une fille… Heureusement donc qu’il y avait la distinction des sexes avec le port de jupes et pantalons, mais malgré ça, le petit vampire est persuadé qu’on le prend pour une vampiresse qui ne veut pas affirmer sa féminité. Cela ne le vexait pas vraiment ; il s’en était juste accommodé pour pouvoir s’en servir à bon escient, même si sa voix chaude et suave lui trahissait très facilement. Mais c’était rigolo de recevoir des chocolats à la saint valentin par les garçons de la Dayclass chez qui il manquait une case, mais pour autant, il ne se serait pas laisser aller à avaler du cacao, même à petite dose. En faite, Neku n’avalait rien à part des bloods tablets. Même les jeux de Shiki le dégoutait un peu nonobstant qu’il l’appréciait, il trouvait mal de se divertir avec le sang comme il le faisait trop souvent. Pour une fois, le roux partageait l’idée de vertu de Kanamé, c’était bien là une des rares choses qui pouvait les joindre … Quoique cette pensée ne plaisait pas à Neku, après tout. Le level A suprême de la classe était un tyran qui faisait plier le moindre petit vampire à ses pieds, et ça, le rouquin n’aimait pas. En fait, il n’aimait aucun level A mais aussi aucun participant actif du sénat vampirique. Lui, il était le genre de petit vampire qui voulait une révolution, sans savoir comment, il voulait qu’aucune des races est une pouvoir plus puissant sur la balance, il voulait qu’elle cohabite, se connaisse, mais ne se rencontre jamais. La vie était possible sans qu’elles se côtoient, pourquoi devraient-elles donc le faire ? Il n’y aurait plus se problème de level E, crée uniquement par caprice de Level A peu aguerrie ou sans état d’âme … ou tout simplement trop faible pour se crée des sbires par la simple force de son esprit, sans devoir faire intervenir de simple humain dans leur projet sénile. Les humains étaient d’une dangerosité et cruauté massacrante : leur vie éphémère les obligeait à poussé les choses pour qu’elles arrivent ; il fallait user de tout les moyens pour faire parti de l’élite de l’élite, la crème de la crème, le mensonge, la trahison, la mafia, …. Pour ça, il est certains que les pauvres petits papillons fragile qu’ils étaient cachait en eux les dragons les plus féroce et maléfique que la légende à pu crée. Ils étaient sombre, leur intentions étaient bien trop souvent mauvaise, et on ne pouvait se fié à eux.
Enfin ça, c’est les connaissances théoriques de Neku ; après tout, le petit vampire qu’il était n’était rien d’autre qu’un rat de bibliothèque sans connaissance réel de la vie. Beaucoup de vampire, tout comme à son image, était de pur et simple pacifiste, qui vivait leur vie comme cela leurs chantaient. Ils n’avaient pas de foi ni de lois, mais cela ne les poussait pas à l’anarchie pour autant ; quand l’éternité vous accable, pensez vous sérieusement que vous seriez un acteur ? Non, c’est toujours plus intéressant de n’être qu’un spectateur qui se noie dans une oisiveté puérile et en avoir pleinement conscience. Enfin, je ne suis pas sûre que notre cher vampire nonchalant en soit pleinement consent de cela, se laissant plutôt aller au aléa de l’existence. Enfin, il avait peut-être pas beaucoup d’ambition, mais son coté gothique ou punk cachait de lui quelqu’un de droit et de juste, qui aimait la loyauté et l’ordre. Déjà rien que pour cela, il était un féru adversaire pour les level E, même s’il s’imiçait ainsi dans des affaires qui ne devait pas le regarder, comme la fois où il avait engager sa patrouille de nuit en solitaire, et qu’il s’était retrouver accompagner d’une petite fille et d’une bibliothécaire qui à un peu trop de secret pour le laisser indifférent … Enfin, il n’était pas se genre de personne à qui on se confiait, et qu’il le veuille ou non, il devait l’accepter sans poser de question. Cela lui permettait de réfléchir sur sa condition, et de ne pas se tracasser pour les autres, ce qu’il est enclin de faire, malgré ses grands airs… Enfin, pour l’instant, il avait qu’une seule envie ; Une envie ravageuse, qui lui engourdissait l’esprit pourtant déjà bien loin, une envie commune mais qui l’appelait, une envie simple mais ravageuse et obligatoire :
Se laver.
Neku entrouvris donc la salle de bain, inspectant que personne n’avait encore pénétré ce lieu ; comme un prédateur, il s’assurait qu’un chasseur ne s’était pas déjà approprié les lieux. Usant de son sen le plus développer, l’odorat, il apprécia à sa juste valeur le lieu comme jamais il ne lui était encore donner de faire : Toute l’académie reniflait l’humain : que se soit les rideaux imprégné de parfum, les couloirs où il reste toujours un soupçon d’essence, ou pire, les draps fraichement laver, qui possédait toujours un petit effluve, sans qu’on sache trop pourquoi. Cet environnement avec cette fétidité rendait Neku très nerveux. La salle de bain du pavillon de la lune, elle, n’avait pas se genre d’odeur. Peut-être que la personne charger de sa propreté était un vampire, contrairement aux autres tâches du pavillon des nightclass, ce qui expliquerait cette absence d’odeur si délectable pour le nez mutin du rouquin. C’était un plaisir sans fin de ne rien sentir quand votre truffe est si sensible …. L’inspection terminer, il pouvait se faufilé docilement dans la pièce, comme l’aurait fait un chat ne voulant pas se faire démasquer lors de sa fuite improvisé. Il ne se fît pas prié et se dévêtis bien vite, heureux de pouvoir se débarrassé de cette uniforme blanche qu’il détestait plus que tout, la posant sur le rebord d’un des nombreux éviers de la pièce. Il avait déjà concocté sa seconde tenue, propre, pour ne pas sortir dénuder de la douche ; ce n’était évidemment pas son genre de laisser pavané l’un de ses grains de peau n’importe où et n’importe comment. Il avait prévu de s’habillé tout en noir, pour ne pas changer, de se fait, il avait simplement pris un t-shirt à manche courte légèrement trop grand pour lui, accompagner d’un simple pantalon tout aussi noir, et pas plus étroit. Il n’avait pas pour autant lâcher son Katana, qui trainait avec ses vêtements … Mais dorénavant, c’était plénitude et sérénité. Voilà ce qui allait rythmer sa douche, alors que l’excursion fut tout sauf aussi simple ….Pour décompressé, il expira doucement, pour détendre ses nerfs à fleur de peau. Il ouvrit le robinet, et se fût le repos tant mérité : l’eau était froide, comme il l’appréciait, et dégoulinait doucement contre sa peau blanche, lui donnant la fausse impression de voiler de façon délicate sa nudité. Ses cheveux roux se collèrent contre son visage, recouvrant ses yeux fermé, et il resta ainsi un moment, aspirant en lui de plein fouet la douceur qui l’envahissait ….
C’est certain, il avait baissé sa garde ….

_________________
__________________________________________________________


Only you .........My tourniquet.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Ven 5 Aoû - 11:06

Il était une heure assez avancée, je n'avais pas été en cours, pas l'envie après la journée que j'ai passée dehors. enfin bon j'avais pu boire du sang donc ce n'était pas une si mauvaise journée. J'avais aussi pris conscience que Kaname n'était qu'une personne que je respectais énormément et rien de plus, mais je continuerai de le défendre tout de même car je ne savais faire que cela.

je suis encore dans ma chambre à moitié endormie quand j'entends dans la salle de bain juste à coté de ma chambre, l'eau qui se met à couler, me demandant ce que c'était je décide alors de me lever en mettant une robe de chambre. J'avance alors a petit pas dans le couloir et entre dans la salle de bain sans faire de bruit, puis au bout de 5minutes je remarque que ce sont des vetements et un Katana que je vois, je me demande alors ce que fais un Katana dans une salle de bain. J'approche doucement du lavabo et dis:

-Salut qui prend une douche à une heure aussi tardive de la nuit?

Je ne sais pas qui c'est mais en tout cas il semble détendu et méfiant des proches de kaname, peut être devrais ne pas être la car il va me détester, et sachant que je n'aime pas les conflits... Enfin bon maintenant c'est trop tard... J'espère que cette personne ne se fâchera pas, a vrai dire il y avait tellement de brume dans la salle de bain que je n'y voyais presque rien... C'est fort dommage car j'aurai pu voir la silhouette de cette personne et j'aurai pu en déduire qui elle était....
Revenir en haut Aller en bas
Neku Kaori

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/04/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: pour Neku : Asexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Ven 5 Aoû - 18:05

Oui, je l’avais dis. Il avait baissé sa garde de façon imprudente, comme s’il était un amateur. Il avait beau s’armer jusqu’aux dents, amenant même son arme fétiche soigneusement ranger dans son étuis jusque dans la salle de bain commune, si sa vigilance n’était pas au point, toute ses précautions n’était qu’une belle supercherie qui n’avait lieu d’exister … Car, oui, s’il ne s’était pas laisser couler voir noyer dans la divagation exquise de sentir l’eau froide ruisseler avec douceur sur sa peau glacial, ne prenant aucunement compte de la gène qu’elle pouvait occasionner, pénétrant les barrières de son intimité sans le moindre scrupule, et heureusement, Neku ne ressentait pas de pudeur face à l’eau, sinon, on aurait été dans de beau draps …. Etre aussi chaste aurait était une vrai plait au quotidien, et aurait été même paru anormal … Enfin quoiqu’il en soit, la divagation que lui procurait les flux de vagues de la douchette l’empêchait d’être concentrer et d’avoir les sens réellement aguerris. Autrement ? Oui, s’il n’était pas sous la douche, il aurait très certainement perçu le son lourd des pas s’approchant de la salle de bain, bien que les pas fussent léger et suffisamment adroit pour être à peine entendu. Oh, certainement qu’il aurait entendu, s’il était plus concentrer, le son très éphémère du tintement doux de la poignée qui tourne délicatement, enclenchant le mécanisme d’ouverture de la porte. Oui, il aurait ouïe les gambettes de la jouvencelle s’entrechoquant l’une contre l’autre à chaque pas, provoqué par sa démarche éthéré un tantinet chaloupée de la demoiselle, une allure qui n’avait rien à voir avec celle lourde et sans grâce d’un hippopotame. C’était en effet des pas doux et savamment sucrée à l’extrême, comme s’il s’agissait de guibolle en meringue. Enfin, tout cela pour dire que s’il était plus centraliser, il aurait pu il prêté attention, mais c’était une carabistouille de croire que l’ouïe, du raton-laveur qu’il était, était son sens le plus affuté ; seul l’odorat comptait. Alors quoiqu’il advienne, sous cette cascade d’eau glissant sur sa peau comme s’il elle prenait la rampe d’un toboggan, Neku semblait d’avantage sourd au son qui l’entourait qu’à sa coutume.

Ce n’est donc pas le son qui le dérangea en premier de toute évidence. Mais l’odeur immaculé de la pièce avait un effluve soudainement étrange qui plainait, malgré son ampleur très délicate, surement trop délicate. Mais notre poil de carotte la sentait doucement s’immiscer dans ses narines sans qu’il ne le désire, et c’est là que ça en venait vraiment désagréable. Le jeune vampire le savait : s’il sentait aussi bien les odeurs avec son nez, ce n’était pas parce qu’il avait un réel odorat surdimensionné ; c’était parce qu’il était privé de cure de vrai sang, et cela éveillait son sens, l’imposant à son corps de façon magistrale. Mais ce n’était pas une restriction qu’il pouvait réellement décider de son plein gré ; d’ailleurs, son esprit pouvait admettre aisément qu’il avait besoin du fluide de vie pour lui-même mener son existence, mais se son ses organes qui lui menait la vie dur : impossible pour lui de mordre dans une chair fraîche ou seulement avarié, il savait que quoi qu’il advienne, il allait dégobiller tout le vrai sang qu’il pouvait ingurgiter. Etait-il une sorte de mutation de la hiérarchie vampirique, qui aller être voué au bon désir de la sélection naturel ? Si sa particularité était héréditaire, oui, sinon, il était un simple maillon ridicule qui n’avait aucun intérêt de perpétuer sa spécificité… En y réfléchissant, il est difficile de savoir si cette faim qui était propre aux vampires devait rester ou non dans l’espèce. Sans, ils pourraient survivre et même s’adapter à un tout nouveau mode de vie. Neku étant le premier à subir ça, c’était d’une difficulté extrême pour lui de le vivre ; il avait des maux de tête et des envies qu’il ne pouvait rassasier dans le sang … C’était vraiment dur à vivre … Mais justement, revenons sur son odorat développer comme il n’était pas permis. Cela lui permettait de pressentir une présence donc, presque invisible : une odeur boiser assez puissante en son cœur, comme s’il y avait une subtile mélange de cuir sur ses parois …. Quelque chose de très masculin en somme. Enfin, non, ce n’était pas ça qui le perturbait, à lui ; c’était la présence simple de l’émanation qui était dérangeante : seul les humains avait ce genre d’odeur …. Alors un jeune day class était rentré dans la salle de bain des night class ?! ça n’a aucun sens, pourquoi il aurait fais ça ? Est-il dingue ? Ou juste ignorant ?! Et pourquoi pas les deux ?! Finalement, ce n’était qu’une simple bride de parfum, mais comment ça se fait qu’il n’enfumait pas la pièce s’il était humain d’ailleurs ?! Cela paniqua le roux plus qu’il n’y paraissait, alors qu’il commençait à dégager ses cheveux rouge de ses yeux, en quête d’une réponse visuelle, mais finalement, une voix se fît retentir dans la pièce ; une voix aigue, frêle, féminine … Qui quémandait une identité. Le vampire sursauta. Une fille !? Déjà c’était étrange à cause de l’essence naturel mais …

Ah mais il n’y a pas que ça ! Neku peut dire ce qu’il veut, il ne veut pas être vu nu par une fille !!! Il n’avait pas prêté attention à la profondeur des propos de la demoiselle finalement ; il aurait directement compris qu’elle cherchait une identité parce qu’elle ne le voyait pas …. En se retournant un peu, il distingua qu’elle était près de ses affaires ; misère ! Il aurait vraiment aimé cacher au moins une partie désobligeante de son corps … Oh et puis non, il se serait au moins rhabillé ! Il se colla au mur de la douchette, perplexe. Il ne savait que répondre finalement, mais il se laissa aller à la un simple flux qui lui venait d’emblé au bout de ses lèvres, dans une voix chaude :

« Tu … Devrais peut-être pas rester … »

Ouais bon, c’est un peu infantile comme réponse, tant pis … Quoique … Cette voix ? Avec une légère petite pointe d’arrogance …

« Ruka ? »

Si c’était elle, parce qu’il ne distinguait rien dans le brouillard épais de la salle, il était finalement dans de très mauvais drap. Il ne l’aimait pas des masses parce qu’elle suivait très bêtement les ordres de Kanmaé, et qu’elle était très a cheval sur la façon de fonctionner de l’académie cross … D’ailleurs, mais qu’es-ce qu’elle faisait là et non en cours ?! Elle était venue du pavillon de la lune pour venir le chercher ?! Non quand même, Neku séchait beaucoup, mais de là à songer qu’elle était carrément venue le chercher …. C’était peut-être un peu exagéré et pourquoi …
Pourquoi elle sentait l’homme, qui plus est, humain ?!
Neku n’osait pas demander, mais il aurait aimé pouvoir percer se secret… Néanmoins, il n’était pas assez proche de la fille pour qu’elle lui fasse de tel confiance, mais si c’était ce qu’il croyait … Il y avait un revirement de situation étrange. Ce n’était pas du tout son genre de trainer avec des humains, justement parce que Kanamé ne voulait pas de ses contacts trop rapprocher s’il n’avait pas un œil dessus. Finalement, la seul chose que le level A et le pauvre vampire roux partageait, personne d’autre le respectait, même pas son amoureuse éperdue … Enfin, il faut croire que les vampires ne sont pas voué à changer …

_________________
__________________________________________________________


Only you .........My tourniquet.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Ven 5 Aoû - 19:51

La chaleur commence à me mettre mal à l'aise, je vais donc vers la fenêtre et l'ouvre car il fais vraiment trop chaud... J'entends alors la voix d'un homme, cela ne me gène pas et je comprend alors sa gène, je lui dis alors:

-C'est bien Ruka, et je ne suis pas en cours car je n'ai pas dormi depuis hier... Et si je sens l'humain c'est parce que j'en ai mordu un, ensuite je ne suis pas le chien de Kaname car je ne suis plus comme avant je ne le suivrai plus comme je le faisais...

Je regarde alors la ou le jeune homme est dans la douche et je lui tend la serviette sans avoir rien vu d'autre que le torse de celui ci, je ne rougit meme pas et je lui dis:

-Tu peux sortir j'aimerai me laver moi aussi... Je sens mauvais et surtout je suis encore pleine de sang humain, je n'aimerai pas me faire attraper par les chargé de discipline... Je l'ai fait et pourtant ce n'ai pas grave ... Je m'en fiche car cet après midi était vraiment sympa, j'ai beaucoup apprécié...

Je me regarde alors dans la glace et je prend un gant retirant alors mes traces de sang, je trempe ensuite le gant et fais partir l'eau, je retire ensuite ma veste et la pose sur le bord du lavabo... Je ne suis pas désolée de ce que j'ai fait mais je n'en suis pas fière non plus je ne veux juste pas que cela s'ébruite.
Revenir en haut Aller en bas
Neku Kaori

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/04/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: pour Neku : Asexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Dim 7 Aoû - 8:18

Les pas semblaient glisser ça et là dans la pièce ; au plus grand soulagement de Neku, la jeune femme ne pouvait tenir en place et dans un fracas de bois grinçant, elle ouvrit la fenêtre. Il aurait été d’avantage embarrassé qu’elle attende une réponse venant de sa part tout en restant aussi près de ses affaires. Pour autant, il n’osait bouger, ne sachant que peu précisément son emplacement par la très vague odeur d’homme humain. S’il la percutait pas mégarde, il s’en voudrait honteusement, et sachant qu’il était capable de faire une gaffe pareil … Il valait mieux rester en retrait. Pour autant, il n’avait pas éteint la douchette qui continuait à lui asperger le dos d’une délicieuse eau froide, laissant parcourir un frisson douillet mais bel est bien présent sur son échine. La jeune demoiselle authentifia alors l’identité qui lui avait donné ; elle était belle et bien Ruka, cette vampiresse issue de la même classe que lui malgré leur différence imposante. Neku eu un petit rejet d’air significatif ; il faut se méfier d’elle, surtout à cause de son pouvoir. Elle n’était certes pas du genre à s’en user souvent, en parallèle, elle l’activait bien souvent à bon escient… Mais tout de même. Neku ne l’avais jamais vu à l’œuvre ; elle était théoriquement capable de manipuler des vampires de castre inférieur, comme si elle était élevé au rang de level A, mais en réalité, il y avait une légère nuance ; Les vrais level A manipule de façon très habile l’esprit des vampires, les faisant ranger à leur cause, alors que la Level B au cheveux châtain clair elle, pouvait d’avantage manipuler le corps … En sommes, là ou Kanamé serait capable de faire n’importe quoi à n’importe quel vampire, Ruka elle est plus une marionnettiste qui tire des ficelles invisible mais perceptible par ses victimes qui se font attraper entre ses fils … Finalement, elle était comparable à une araignée, bien qu’elle vole des toiles déjà former dans l’âme d’un individus inférieur à elle…

Théoriquement, donc, Neku ne devrai pas se méfier d’elle, étant un Level B lui aussi. Pourtant, sa part de non confiance en lui et ses capacités de sangsues lui assurait qu’il ne faisait pas le poids. C’est certainement la seconde raison pour laquelle il n’avait pas bouger d’un pouce ; ce n’était pas de la peur, juste qu’il préférait qu’elle prenne les directives et les jougs de leur rencontre, juste pour ne pas faire un faux pas. Ce n’était pas de l’hypocrisie : tout en chacun de la nightclass savait qu’il n’était ni pour le parti de Kanamé, ni pour celui du Sénat, de se fait, la guerre politique n’était pas son affaire, et les semblant de clan qui se formait au sein des vampires ne l’intéressait que très vaguement voir absolument pas. En bon colombin, il n’avait pas l’intention de s’attirer d’autres foudres que les siens. De toute manière, il s’en fichait un peu, parce que beaucoup de personne ne l’avait pas remarqué au sein de l’académie parce qu’il ne jouait pas assez avec le sang pour être réprimander, mais surtout parce qu’il allait qu’occasionnellement en cours … Seulement pour se changer les idées …

Bref, il n’avait été corrompu par aucun bord par lesquels la nightclass était tirailler, et personne cherchait à l’attirer vers l’un d’eux.

Enfin, voir Ruka séché les cours semble être bien étrange pour Neku. Elle ne s’arrêta pas là d’ailleurs, et montra clairement au rouquin qu’elle avait lu dans ses pensées vagabonde lui l’emmenait à se poser trop de question. Mal à l’aise, il se mordit la lèvre pour mettre son labret décalé dans sa bouche, comme il lui prenait assez souvent de faire … Ce n’est pas que lire dans ses pensées lui déplaisait, après tout, il n’avait rien à cacher sur lui-même, mais montrer qu’il pouvait s’intéressé aux autre l’agaçait. Lui qui était d’une nonchalance extrême et d’une froideur perceptible dès qu’il ouvrait la bouche, savoir qu’on décortiquait son esprit pour y trouver un soupçon de gratitude ou de sentiments même autres … Il avait l’impression d’être bafoué et violer, qui plus est, par une fille ; entre nous, ça n’a rien d’anodin … Mais c’est surtout qu’il ne l’a supportait pas ; de loin elle semblait avoir de grand air de prêtresse qui voue sa vie à une prophétie ; un truc de malsain en sommes. Neku ne pouvait admettre qu’une chose : cette fille était une battante, une fidèle à ses convictions, voir même une bornée au point de nier la vérité … Tout ce que le rouquin n’était pas.
Enfin peut-être que les choses vont changer

Elle lui avoua volontiers qu’elle avait mordue un humain. Neku, un peu surpris, laissa un de ses sourcils se arqué. Cette très légère grimace laissait surtout sous entendre qu’elle devait divaguer, mais la présence de l’odeur le ramena à la réalité …. Ruka faire ça ? Soit c’était une vampiresse qui se faisait passer pour elle, et la blague était plutôt de mauvais goût soit …

Elle ne se considère plus comme le chien de Kaname.

Toujours son piercing dans la bouche, Neku écarquilla un peu plus des yeux. Pourquoi lui faire de telles confiances à lui ? L’avait-il blessé en pensant quelque chose qui paraissait jusqu’alors évidant ? Il faut dire que le vampire nourris au blood tablet ne connaissait vraiment rien à la vie, surtout en liens sociaux. Peut-être que s’il s’était imaginer un instant que Ruka était amoureuse de Kanamé, que cet amour était impossible à cause du niveau différent entre les deux individus, et que la jeune fille, en quête de renouveau, surtout pour ouvrir une fois les yeux sur la dur dualité de l’existence vampirique, cherchait tout bonnement à se reconstruire. Je ne doute pas de l’intelligence de Neku, mais ce genre de chose il ne pouvait pas le comprendre … Alors il était à mille lieux de s’imaginer pareil chose : Peut-être n’était-elle plus pour la monarchie ? Ou bien Kanamé l’avait blessé dans son amour propre d’une manière ou d’une autre ? Ou des révélations ? Il n’en savait que rien, tout ce qu’il admettait, c’est que ça ne lui regardait pas. Bien vite, il posa les yeux sur la serviette qu’elle lui tendait, sans dire un mot de plus. Il se retourna légèrement pour fermer le robinet et s’emparer du tissus qu’il mit autour de sa taille sans s’essuyer préalablement le torse ou ses cheveux, et en la défiant légèrement du regard, ne détachant pas ses pupille cyan de ceux marron clair de la demoiselle. Il se demandait un instant à quoi elle songeait, mais bien vite, il arrêta son flux de pensées pour qu’elle ne s’immisce pas à l’intérieur. Elle fini par lui demander de lui laisser la place. Elle ne manquait pas de toupet … Finalement, cela décrocha un petit rictus au coin de la lèvre du vampire, légèrement sournois. Elle lui précisa néanmoins qu’elle avait mordu un humain et qu’elle ne considérait pas ça comme étant grave, et ça semblait même être plaisant, puisque qu’elle fini sa phrase par une note positive comme quoi elle avait passé un bon après-midi …
Le rouquin n’était pas du genre à se faire remarquer, alors il lui répondit simplement :

« Si madame à passé un bon moment alors … Laisse moi tout de même te dire que tu ne manques pas de culot de me virer de mon seul plaisir de la journée, toi qui semble avoir vécu quelque chose de si extraordinaire … Enfin, je me demande bien à quoi ressemble cet humain qui ta fait perdre tes croyances et tes dogmes … »

Il s’avança alors discrètement vers ses affaires, lui jetant un léger regard à travers le miroir lorsqu’il passa derrière elle. Il était quelque peu déçue qu’elle change aussi facilement : peut-être qu’il n’aimait pas son tempérament, mais il l’admirait pour ce qu’elle était malgré tout. Comme pour lui faire faire machine arrière, il se laissa à dire :

« Ça serait bête que tu deviennes un vampire sans conviction … Ce n’est pas vraiment ton genre, tu es plutôt du style à faire respecter les ordres un peu comme … Une secrétaire non ? »

En disant cela, il frottait l’arrière de son crâne, un peu perplexe. Il n’était pas doué en parlotte, mais ce n’était pas pour autant une raison de s’exprimer aussi mal. Peut-être aurait-il du se taire sur se coup là. Comme pour s’amuser, et pour que Ruka soit un peu embrouillé, Neku se laissa à divaguer dans des imaginations complètement farfelu, il se mit à l’esprit une image de Ruka légèrement plus mature, avec des habits près du corps d’une secrétaire type ;une chemise blanche sans le moindre faux plis, mis soigneusement à l’intérieur d’une mini-jupe bleu marine, sans oublier les cheveux relever en un chignon très kitch et des lunettes de vu fine, rendant son visage plus sévère. Il ne pu retenir un rire, et comme un enfant, il continua dans sa lancer, mêlant des images à des mots dans son esprit farfelu et sans limite ; il lui montra la petite fille qu’il avait recueillit avec la bibliothécaire, des bride de son enfance, notamment ceux du jour ou il avait eu son pouvoir, il s’imaginait aussi des choses moins concrète, comme des chimères, amalgamant des animaux incongru, une tête de coq, une queue d’âne, un corps de zèbre … il fini aussi par lui fournir des images des vampires de la classes ; Kaname, Sarah, Hinaë, Shiki, Rima … Il faisait ça à une allure déconcertante, espérant faire comprendre à la demoiselle qu’il ne fallait pas s’aventurer trop loin dans son domaine. Finalement, il se laissa vagabonder dans des images mortuaire, de Level E, d’humain, ou des faux semblants de souvenir qu’il s’était crée lorsqu'il se torturait l’esprit ; les potentiels fois ou il s’était imaginer, l’espace d’une seconde, user de son pouvoir. Ça n’avait rien de drôle ni de joyeux cette fois. Un fourmillant d’images de suicide se laissait déferler dans sa boîte crânienne. Il n’était pas très facile de se concentrer lorsque qu’on pense à ses visions d’horreur, et comme pour lui faire comprendre, et fini par ajouter après avoir stopper la déferlante d'image en lui :

« Il ne faut pas fouiller dans l’esprit des gens, c’est mal. »

Comme pour lui en assurer, il lui offrit un sourire digne de ce nom ; comme il était rare de voir sur le visage d’un punk, pire, sur le minois de Neku ; quelque chose de doux et d’enfantin, lui susurrant de ne pas dépassés certaines bornes qu’il appréciait que très peu. Surtout que dans une part de son cerveau, son pouvoir devait bien être activé quelque part ; si elle tombe la dessus, et même si le rouquin ne le veux pas, elle risquait de tomber sur des images infraliminaires dont il n’avait même pas accès et qui était à l’origine de son don. Et il voulait tout sauf revivre la tragédie de son enfance, et également blesser très grièvement Ruka … Comme pour lui signaler qu’il l’écoutait tout de même et qu’il était respectueux envers elle, il lui fis une légère révérence en déposant sa main contre son cœur, et il pris ses affaires en direction de la porte de sortie, silencieux.

_________________
__________________________________________________________


Only you .........My tourniquet.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Dim 7 Aoû - 19:25

Je constate qu'il a prit peur en sachant qu'une autre personne était ici, non pas peur dans le sens horrifié mais dans le sens où il était pudique... Ce qui me fit doucement rire, le jeune homme était nu je lui avait tendu une serviette et celui ci était sorti et se dirigeait vers la sortie de la salle de bain imaginant toute sorte de chose à mon sujet mais aussi qu sujet des autres membres de la night class, je me mit à rire aux éclats lorsque celui ci avait pensé à cette situation me mettant en scène comme une secrétaire .... Je le regarde alors les larmes aux yeux et je lui dis ensuite:

-Sache que tu me fais bien rire, je ne compte pas devenir secrétaire ou alors autre chose dans ce genre mais en tout cas ton esprit tordu me fais bien rire, c'est la première fois depuis mon changement que je ris autant, je te félicite.

Je me mit à sourire et à penser à ce qu'il venait de se passer, jamais avant je n'aurai rit comme cela en présence d'une autre personne que Kain, c'était bien la première fois que cela m'arrivait. Je lui sourit et je vais alors préparer mes affaires et constate qu'il a laissé ses sous vetements non loin de la cabine de douche, je le regarde avec un regard moqueur et je ne peux m'empecher de me fiche de lui:

-Comment comptais tu aller autre part alors que tu oublie tes sous vetements... PFFF... Huhuhu

Je prends alors ceux ci en boule et lui donne me mettant à me tenir le ventre tellement je riais, je ne savais pas du tout qui était ce jeune homme mais il me faisait bien rire en tout cas, il avait un look totalement hors du commun mais ça avait son charme... Je le regarde alors et lui dis:

-Tu m'as l'air bien sympathique en tout cas, si un jour tu veux faire une balade en ma compagnie ne te gènes pas viens me voir je suis dans la chambre juste à coté de la salle de bain.

Je le regarde et je pense alors que j'aurai pu faire ce genre de balade avec Kaname s'il ne m'avait pas repousser tant de fois... Je trouve cela fort dommage mais il faut vraiment que j'aille de l'avant. C'est mieux ainsi, et c'est mieux pour mon bien être...
Revenir en haut Aller en bas
Neku Kaori

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/04/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: pour Neku : Asexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   Mar 9 Aoû - 5:43

Neku était satisfait. Il n’aimait pas particulièrement être le clown de service, mais une part de lui admettait que c’était potentiellement son destin de l’être ; il faisait rire sans raison apparente, et finalement, il préférait ça à faire mal sans raison valable aux gens. Ruka ne fît que confirmer ce qu’il savait déjà ; il faisait bien rire. Il laissa planer sur son minois une expression de désolation, s’excusant presque de l’être. Au-delà de la maladresse et de sa drôle d’imagination qui allait de travers, il était particulièrement étrange, et c’est notamment pour ça que peu de monde s’approchait du petit rouquin… Mais bon, si cela amusait la jeune vampiresse, autant en profité. Enfin, il ne pensait pas la faire rire à la base, sa réaction aurait théoriquement du être tout autre pour lui, du moins, avant que leur relation change légèrement. A croire que cette rencontre nocturne lui aura permis de connaitre une Ruka plus douce et drôle. Ca l’amusait en fait. De loin, elle parait tout sauf ça, et Neku s’était mystifié grandement à son sujet : comme lui, elle était victime de l’image qu’elle projetait d’elle. L’héritier Kaori paraissait également froid et complètement paumé de loin … Bon, de près il était peut-être paumé aussi, c’est vrai, mais il était plus drôle, timide et gentil qu’on pouvait l’imaginer. Ruka partageait se tempérament glacial, mais elle s’échauffait toujours grandement si l’on disait du mal de Kanamé, en outrepassant le côté sévère, coincé et pète-sec .. Elle cachait pourtant une jeune fille capable de sourire, pire de rire. D’ailleurs, Neku se félicitait de l’entendre enfin se déployer tout au fond de sa gorge. Il était mignon, et comme un oiseau venant de naitre, poussant des crie de famine, il était particulièrement aigu, jovial et chaud. En tout cas, elle ne voulait pas devenir Secrétaire … C’était dommage, elle était quand même vachement mignonne dans cet ensemble bleu marine … Mais voilà qu’une fois de plus, le rouquin se mit a divaguer complètement ; alors qu’elle faisait des remarque désobligeante sur son esprit toru, il l’imaginait en une sorte de gothique/punk à son image, avec le même labret décalé à gauche que lui, ainsi que celui à l’arcade, et les oreilles … Finalement, il la voyait avec autant de piercing que lui, et habillé de façon très élégante avec une saute de mini jupe noir avec des volant rouge, et puis une traine en tulle, parce que c’est jolie … Et avec un corset à manche large accompagner d’un boléro … Didon elle était pas un peu trop mignon comme ça ? Finalement, il l’imaginait aussi avec un maquillage sombre pas trop prononcer, mais avec une expression froide et menaçante ; Neku tapa son poing ta la paume ! Elle était parfaite comme ça en fait ! Comme pour lui signifier que c’était une idée brillante, il leva son index devant lui et fini par lui répondre :


« tu préfères ça peut-être ?! »


Une nouvelle fois, il lui adressa un sourire un peu mesquin, tout en ricanant faussement : honnêtement, lui il aimait bien, mais il se doutait que c’était peut-être ses goût personnel qui était étrange cette fois. De plus, il avait l’air encore moins crédible avec son aspect actuel ; les cheveux tout raplapla, collant sur son visage comme des petites sangsues rouges affamés, dévoilant son torse nue maigrichon comme pas permis et blanc comme une neige éternelles qui ne fut jamais déranger par l’homme. Il la voyait alors se diriger vers la douchette et repris son ascension vers la sorti, tout en commençant déjà a chantonner un air sympathique, comme celui d’Avalon de Lunatica. Pour se débarrasser les mains, et surtout parce qu’il sentait la serviette sur ses hanche glissé, il posa ses affaires sur son épaule, tout en gardant le fourreau de son Katana au creux de sa main. Il releva doucement la serviette d’une main, un peu maladroitement, et fini par dégager ses cheveux en arrière, mais lorsque cela fut, il se prit quelque chose sur la tête qui paraissait avoir une vitesse folle. Un peu surpris, il arrêta ses sifflement et pris le bout de tissus qui se logeait sur sa tête : un calçons ? Ruka précisa que c’était le sien et qu’il ne pouvait pas aller bien loin sans avant d’exploser de rire. Non mais c’est pas vrai … Neku se mit à rougir comme une pivoine, et ne sachant comment réagir, il le mis en boule et le cacha sous sa serviette en le tenant d’une main. Mais bon sang, c’est pas normal d’être comme ça … Il fini par bafouillé un petit merci tout timide et discret en baissant les yeux sur le carrelage de la salle de bain, à la fois parce qu’il était mal à l’aise de son oublie, mais également parce qu’il voulait pas envoyer un regard étrange à Ruka alors qu’elle allait se doucher … C’est vrai, après tout elle allait se doucher, s’il lui manquait de respect … Enfin c’était une fille quoi !

Mais la jeune vampiresse fini par continuer dans sa lancer : elle lui déclara qu’il était sympathique et qu’elle lui proposa même une balade en sa compagnie. Cette fois, Neku devenait aussi rouge qu’une braise de feu de cheminée, on aurait pu même croire que le haut de son crâne fumait par le malaise. Cette fois c’était trop. Il fini par faire un ricanement étrange, et bizarre, quelque chose d’indescriptible tellement le son était produit par la confusion. C’était … Une fille qui lui avait demandé ça ?! Et qui l’avait vu à poil malgré que le vampire avait perçu qu’elle n’avait pas baissé le regard pour voir … Enfin voir autre chose quoi … Et cette fille c’était …. RUKA ?! Bon sang, il doit rêver, c’est pas possible … Quoique … Une part de lui était heureux qu’elle n’avait finalement pas perdu l’espoir, même s’il s’exprimait d’une façon bien différente ; avant c’était une volcan en fusion, une sorte de tornade dévastatrice, enfin quelque chose de très violant qu’il valait mieux pas prendre en plein visage sinon on finissait au mieux défigurer à vie. Non maintenant, elle semblait avoir lâché un peu se masque et laisser dévoiler son visage plus doux, au grand étonnement de Neku qui ne pouvait s’y résigner. Finalement, la journée qu’elle avait passée devait vraiment être des plus excellentes. Le roux sentait ses joues se rafraichir un peu, et se laissa à lui avouer

« eh bien, si boire un coup te rend si aimable …. »
Il ouvrit la porte de la salle de bain et avant de la refermer il continua
« je penserai à te donner de la nourriture la prochaine fois ! »
Il était content de n’avoir répondu qu’implicitement à son invitation. Répondre non aurait été mal honnête et méchant, mais tellement simple … Il faut dire que le oui était trop embarrassant à admettre aussi quelque part …
Enfin bref, maintenant qu’il était dans le couloir, il s’assura qu’il n’y avait personne et il se rhabilla discrètement avant de repartir toujours en chantonnant ♪♫♪

[Fin]


_________________
__________________________________________________________


Only you .........My tourniquet.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'eau est froide ~~ [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'eau est froide ~~ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Rpg v2 :: Hors Rpg :: Corbeille-