Vampire Knight Rpg v2
    Bienvenue au sein de l'Académie Cross ~
    Si tu es déjà parmi nous, connecte toi !
    Et si tu es nouveau, n'hésite pas à t'inscrire, nous t'attendons ♥️

Vampire Knight Rpg v2

La Version 2 du Forum Vampire Knight Rpg !
 

Partagez | 
 

 Un être emplie d'ombre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Acer

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle:
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Un être emplie d'ombre.   Mer 3 Aoû - 1:02

Bonjour je suis Acer Luka




    ♣ NOM: Acer
    ♣ Prenom: Luka
    ♣ Age: 17 ans
    ♣ Race: Humain
    ♣ Classe: Night Class
    ♣ Sexe: Masculin
    ♣ Orientation sexuelle: Je dois réellement choisir, tout cela n'est que futilité, je verrais plus tard




Un esprit sombre.










Je suis un être reclus, je suis celui qui s'éloigne de vous, je suis celui que vous ne comprenez pas. Je suis un simple enfant qui se refuse à vous côtoyer, car je suis celui qui par vous est ennuyé, je suis celui qui ne veux plus jamais vous voir. Je suis celui qui ne sens pas à sa place parmi vous. Je suis celui qui parfois rêve d'évasion ou de destruction, car je suis celui que vous craignez par sa différence, je suis donc un être différent, un être que vous ne comprenez pas. Je suis celui qui aime lire et écrire, mais celui qui ne suivra jamais sérieusement ce qu'on lui dit. Je suis l'esprit de contradiction incarner, je suis celui qui refuse de faire ce qu'on lui ordonne, je suis celui qui jamais n'étudiera car il s'ennuie de tout cela. Je suis celui qui vous ignorera si vous ne lui parlez pas, celui qui vous détestera si vous le faites et que vous venez à le contredire, je suis celui. Je ne suis rien d'autre qu'un être que vous haïrez ou adorez, je suis celui qui ne s'intéresse qu'à peu de chose, celui qui ne s'intéresse pas à lui même. Je ne serais jamais rien d'autre qu'un être humain, qui se morfond dans les abysses de l'ombre et dans l'enfer de notre monde. Je suis celui qui parfois aimerais mettre fin à toutes choses. Je suis celui qui vous offriras souffrance si vous venez à le suivre, je suis celui qui n'as conscience que de lui même. Je suis celui qui agira envers vous sans la moindre préoccupation, je suis celui qui ne dis que la vérité. Je suis celui qui se dissimule dans l'ombre pour évité d'avoir à vous parler. Je suis celui qui vous toisera sans hésitation, celui qui vous expliquera la médiocrité qui fait ce monde. Je suis celui qui sans la moindre pitié vous expliquera avec délice à quel point vos actes sont hypocrites. Je regarderais vos actes et vous jugerais sans la moindre crainte, car vous n'êtes rien, vous êtes à mes yeux des êtres risibles, mais jamais je ne vous le cacherais. Je suis celui qui se plaira à vous voir verser un torrent de larme. Mais au fond, je suis celui qui lorsque vous parviendrez à le comprendre seras un être des plus gentil. Je suis celui qui si vous gagnez sa confiance sera protecteur et à vos cotés. Je suis celui qui jamais n'avouera ses sentiments, celui qui jamais ne vous dira ce qu'il pense, celui qui vous aidera dans vos moment sombre. Je suis celui qui est double, celui qui ne pourra jamais dire ce qu'il ressent réellement. Je suis celui dont le cœur fut brisé, celui qui jamais ne montrera sa faiblesse, je suis celui au sentiment bloqué, celui qui au monde s'est fermé, celui qui ne peux avouer ses tort, celui qui refuse d'accepter les dires des gens. Je suis celui qui n'aime que les animaux, celui qui les considères plus que les autres, celui qui s'intéresse à des choses occultes, celui qui ne crois dans la bonté. Je suis juste celui qui réfléchis à toute chose, je suis celui qui pense au monde, je suis celui qui admire la philosophie, celui qui remet en doute ses propres convictions, je suis celui qui n'accepte aucune réalité, celui qui aime à voir tout sous toutes coutures. Celui qui s'amuse à penser, celui qui réfléchis à tout, celui qui écrit tout ce qu'il pense. Je suis celui qui pense que rien ne sert, celui qui à tout de même de l'espoir, je suis celui qui n'est rien, je suis un nihiliste.







Faiblesse de la nature.











Je suis celui qui possède une toison bleutée, une toison sombre, une chevelure au mèches bleues claires, je suis celui qui possède un visage sombre, un visage aux joues creusées. Celui qui ne regarde jamais dans les yeux car je suis celui qui porte des lentilles jaunes. Je suis celui dont nul ne sait la réelle couleur de ses yeux, car jamais il n'ôte ses lentilles lorsqu'il est éveillé. Je suis celui qui dissimule sa peau sous ses cheveux. Je suis celui au corps fragile, mais sculpté, je suis celui dont les muscles ne se voit que légèrement, je suis celui qui paraît maigre, je suis celui qui est pâle, celui qui n'aime pas qu'on le regarde car celui qui aime être torse nu. Je suis celui qui n'aime pas être forcé à mettre la tenue noire de la Day class, je suis celui qui lorsque le temps est hors des cours aime se vêtir de vêtement léger, des pantalons de toiles et des chaussures plates, celui qui aime posséder des bijoux, celui qui aime les bagues, celui qui en porte à tout doigts, celui qui aime les tatouages. Celui qui possède sur son poignet des ronces, celui qui aime l'afficher. Je suis celui dont le poignet est marqué, Je suis celui dont le corps est faible. Celui qui n'est que de taille moyenne, celui qui face aux hommes est petit, mais celui qui se moque de cela, je suis celui qui a besoin de sommeil, celui qui pourtant ne dors pas. Je suis celui qui n'aime pas devoir faire d’efforts, celui qui n'aime à rien faire. Je suis celui dont le corps ne supporte rien, celui dont le corps rejette le sport, celui qui s'écroule aisément, celui qui est brisé par le poids du monde. Je ne suis qu'un simple petit homme.







Quelque fragment de mémoire










Voici comment je vais vous narrer l'histoire d'un enfant aux pensées des plus noires, à la vie sombre et tortueuse emplie de mensonges et de répugnances. Il naquit dans un ville pauvre, un endroit reculé, qui vivait mal, qui était accablé par la famine et la maladie, il passa son enfance dans un lit, sa mère veillant à son chevet pour sa survie, l'enfant était d'une faiblesse peu commune, il était un être qui avait un pied dans l'au delà, un être des plus faibles. Un être qui risquait de perdre la vie à chaque nuit qui passait, un être qui ne comprenait rien, car il ne voyait rien. Il ne connaissait du monde que des livres, cela finit par le lasser, lorsqu'un jour, il pu avoir la chance d'être libre et maître de son corps, il sortit, mais ce qu'il vu n'était rien d'autre qu'immondice, chaque personne s'éloignait de lui, comme s'il était maudit, comme s'il était un être immonde, comme s'il était trop différent, une chose en entraînant une autre, il commença à haïr lui aussi ses humains. Ils étaient tous si hypocrites, il les entendaient le vanter auprès de sa mère alors que lorsqu'elle n'était pas la, ne faisaient que le brimer, le dénigrer, le haïr et dire qu'il était une plaie qui accablait un village déjà bien pauvre. Il était comme une plaie égyptienne détruisant le monde antique. Mais certains ce demandaient encore dans le village ce qu'il avait fait pour devoir s'occuper d'un être tel que lui.
Luka lui voyait les choses différemment, il était un être qui était fait pour aller ailleurs, il était fait pour vivre dans un monde meilleurs que celui là. Il était une personne qui pourrait faire l'espoir dans ce village. Il voulait faire quelque chose, il voulait être utile, il commença donc à écrire quelque peu, il commença la poésie, puis finalement s'intrigua sur autre chose, il était reclus dans son monde, il continuait son écriture, amassant les papiers. Amassant une montagne d'écrit des plus étranges, tout cela n'étant pas une chose réaliste, il écrivait sur un monde autre, sur un monde qu'il avait lu, dans un livre des plus étranges. Le titre était simple, Pseudomonarchia daemonum, un livre traitant de la hiérarchie démoniaque, il avait écrit autant de poèmes qu'il y avait de démons nommés, soixante-douze, mais en réalité, il avait écrit bien plus, il était déjà une personne qui avait sombré dans les affres des abysses. Il ne pouvait plus revenir en arrière, il ne pouvait plus revenir, il avait bloqué son être dans les ombres. Il était un être ayant chuté dans les affres d'une semi folie, il reniait désormais les êtres normaux, les êtres qui vivait dans l'hypocrisie, il ne pouvait plus supporter leurs mensonges qui était comme leurs respirations. Il était répugné, il lui fallait autre choses à présent. Il lui fallait désormais devenir un être qui ne mentait jamais. Il voulait vivre dans la vérité absolu.
Après quelque temps il tomba à nouveau malade, il était un être réellement faible, il devait à nouveau garder le lit, il était d'une faiblesse sans pareille, il tombait aisément, il ne pouvait plus marcher, il était forcé de rester inerte, il usait de ses peu de forces pour écrire. Il avait désormais plus de cents textes, mais ses force s'amenuisait réellement, il était devenu d'une faiblesse incroyable. Il se nourrissait avec difficulté, les gens du village pensait de lui qu'il était un être qui gâchait la nourriture inutilement. Certains parlaient de se débarrassé de lui, d'autre voulait le garder car il fallait qu'il soit protéger, car après tout il n'était qu'un enfant, sa mère restait silencieuse, il le savait. Il était un poids pour la société, une société qui s'écroulait lentement. Il allait bientôt obtenir une liberté futile, une liberté semi-illusoire, il ne pouvait plus se laisser allez, il devait devenir plus fort, il devait être apte à aider, à s'assumer, mais ici, il lui serais impossible de s'épanouir, il lui fallait allez loin d'ici, il lui fallait fuir, c'était son nouveau but. Il fini par réussir. Il était loin, l'été tonnait, son corps était terriblement affaiblis, il vivait désormais torse nu, caché dans les ombres de nombreux arbres, il n'avait avec lui que de simple feuilles ainsi que nombre de ses écrits, il était un être caché dans les lieux les plus frais possibles, il veillait à posséder le plus de repos, lorsqu'un jour il ne pu tenir plus, il fut recueilli par un vieillard qui s'occupa de lui. Luka était réellement perturbé par une telle gentillesse, il se demandait si les choses allait lui demandé quelque chose en retour. Pourtant, le vieil homme ne demanda rien, comme si la simple compagnie de l'enfant suffisait à éclairé la vie du débris. Il était déjà lassé de la présence de cet être sénile, de cet être qui ne lui apportait qu'une sécurité, visant son propre égoïsme, il n'agissait aux yeux du garçon que pour se flatter à ses propres grâce. L'ancien n'était rien d'autre qu'un être égoïste aux yeux du jeune homme, il avait désormais treize ans, tout cela était une chose réellement étrange. Il devenait une personne encore plus antipathique, mais au fond de lui se cachait un être d'un sentimentalisme extrême, il vivait dans la confiance de l'être humain, au fond de lui il espérait pouvoir trouver une personne franche, il mis déjà sa théorie en pratique, il déclara la vérité au vieil homme, expliquant la voix très sèche :

Je ne tient plus à êtres à vos côté, vous n'êtes rien d'autre qu'un ancien ermite solitaire, qui désire avoir un peu de compagnie, vous n'êtes rien d'autre qu'un égoïste hypocrite, hors je ne peux accepter de côtoyer quelqu'un comme vous, je reprend la route.

Le vieillard resta pantois, il n'avait rien d'autre à dire. Il ne pouvait rien dire, l'enfant pris ses nombreux textes, quelque affaires, il se permit de prendre des remèdes de plantes fait par le vieil hypocrite, il s'était qui plus est permis de prendre de la nourriture. L'ancien ne fit rien, il était trop choqué par de telle chose. Luka était déjà partit loin alors qu'il entendait l'ancien hurler quelque insanité, l'enfant souris amusé, voilà ce qu'était la franchise, pour les gens normaux, on aurait nommé cela méchanceté, lui trouvait merveilleux, lui voyait cela comme de la simple franchise. Pour lui la vérité était une chose souvent blessante. Lui aimait cela, il aimait la vérité, même si elle venait à blessé, après tout, voir le gens souffrir était parfois un délice, voir les vermines se tordre et se plaindre de leurs malheurs étaient une chose délicieuse. Il se plaisait assez régulièrement à dire la vérité aux gens, il était celui qui montrait l'horreur de l'humanité sans la moindre once de compassion. Après quelque temps, finalement, il parvint à devenir une personne qui s’amusait seul, ses problèmes n'étaient plus lorsqu'il se reposait, il restait inerte sans dire mot alors qu'il traînait dans les rues désertes d'une ville. Il était motivé à faire quelque chose désormais. Il fut engager comme scribouillard dans un petit journal. Il passait son temps entre l’hôpital de la ville et le petit studio où il écrivait pour le journal. Ce temps fut pour le garçon une époque bénit, il disait de nombreuses choses dans son petit journal, il disait la vérité, montrait les choses comme il le voulait. Son grand but était désormais de montrer à l'humanité qu'elle n'était qu'un stupide mensonges. Durant cette époque, il finit par avoir un désir saugrenue, il se fit faire un simple tatouage.
Après quelque temps il finit par se découvrir un besoin, il lui fallait encore se mouvoir, son ancien patron lui conseilla les études, le jeune homme était peu motivé à cette idée, mais finalement, il finit par accepter cette idée, il venait de fêter ses seize ans, il était ainsi dans un nouvel endroit, un lieu nommé Cross Académie. Il y passa un an, un an étant régulièrement absent, critiquant de nombreux élèves, étant littéralement insipide, il était déjà considéré comme une personne des pires.








Le haine se repend




Aussi aisément que l'adoration.







Je suis celui qui hais le mensonge, celui qui déteste le mensonge, celui qui déteste sa faiblesse, celui qui déteste les gens heureux lorsqu'il ne l'est pas. Celui qui aime à voir ceux qu'il apprécie dans le bonheur, celui qui aime boire, celui qui aime la musique. Je suis celui qui ne peux se forcer à aimer l'hypocrisie, je suis celui qui ne peux supporter la violence. Mais je suis celui qui aime voir les êtres qu'il voit en vermine souffrir.






Si étrange à vos yeux.










Je suis celui qui cache ses yeux par honte, je suis celui qui ne peux faire de sport, celui qui tombe au moindre effort, celui qui n'étudie pas, mais s'en sort aisément, celui qui reste dans son coin si l'on ne va pas vers lui. Je suis celui qui ne parle que peu car en son fort intérieur il est d'une timidité incroyable. Celui qui est tatoué, celui qui est parfois trop franc, celui qui est considéré comme un [censuré.], celui qui aime affiché son torse.



IN THE REAL LIFE


    ♣ Pseudo: Deno, Denono( mais réservé.) Chose, fou, tellement x)
    ♣ Comment as-tu connu le forum?: C'est une gentille personne que j'adore tellement tellement que j'ai pas pu lui dire non qui m'as convié.
    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
    ♣ Quelque chose à dire?: Mraaaaaaaaaaaaw ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
    ♣ A quel manga/anime appartient votre avatar ?: Nul part, merveilleux x)
    ♣ CODE 1: Validé par Neku
    ♣ CODE 2: Validé par Neku

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neku Kaori

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 19/04/2011

En savoir plus ?
Orientation sexuelle: pour Neku : Asexuel
Liens et Affinitées ::
Infos additionnelles:

MessageSujet: Re: Un être emplie d'ombre.   Mer 3 Aoû - 1:06

Fiche validé

et bienvenu mon petit Denono chou ♥~~

_________________
__________________________________________________________


Only you .........My tourniquet.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un être emplie d'ombre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Rpg v2 :: Avant tout :: Présentation de votre personnage :: Présentation validée-